Scroll To Top
FLASH
  • L'Algérie a enregistré 219 nouveaux cas de coronavirus (Covid-19) et 5 décès durant les dernières 24 heures
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

Projets hydrauliques en souffrance

Une commission ministérielle dépêchée à Tizi Ouzou

Le projet du barrage de Souk n Tleta accuse un énorme retard dans sa réalisation. © D. R.

Au menu également, la problématique de la distribution et les perturbations dans l’alimentation auxquelles est confrontée la population de la région.

 

Dépêché à Tizi Ouzou, le secrétaire général du ministère des Ressources en eau, Mihoubi Kamel Mustapha, a réuni, avant-hier matin, tous les responsables du secteur, en présence du wali, pour s’enquérir de l’état du service public des eaux dans cette région où il ne passe pas une semaine sans que des habitants descendent dans la rue pour crier leur soif. Lors de cette réunion tenue en présence du directeur des ressources en eau de wilaya, de la directrice de l’Algérienne des eaux, du responsable de l’Office d’assainissement, du wali et d’autres responsables encore, le représentant du ministre a, en premier lieu, passé en revue la situation des grands projets hydrauliques en souffrance dans la région, puis la problématique de la distribution et les perturbations dans l’alimentation auxquelles est confrontée la population de la région. Concernant le volet lié aux projets structurants lancés dans le secteur à Tizi Ouzou, il dira : “Nous avons observé ces dernières années que des décisions de lancement de projets sont à chaque fois prises, mais dans leur concrétisation ces projets accusentd’importants retards. Lors de notre rencontre aujourd’hui, il est question de débattre comment éviter à l’avenir ce genre d’erreurs et concrétiser tous les projets inscrits.” “Nous comptons relancer tous les projets en souffrance et mettre en place les mécanismes et la coordination nécessaires pour améliorer la qualité du service public de l’eau, d’une part, et sécuriser la région en matière de ressources en eau”, a expliqué le secrétaire général du ministère des Ressources en eau indiquant qu’“étant dans un pays semi-aride à aride, le stress hydrique est là, et c’est pour cela qu’on s’inscrit dans une vision prospective consistant en la réalisation de deux barrages et deux stations de dessalement d’eau de mer pour sécuriser la région”. C’est à ce titre, d’ailleurs, que M. Mihoubi a instruit les autorités locales de lancer au plus vite la station de dessalement d’Iflissen et la levée de l’opposition qui bloque encore le barrage de Souk n Tleta qui accuse déjà un retard énorme dans sa réalisation, et aussi l’accélération de l’opération d’indemnisation des expropriés du barrage de Sidi Khelifa afin de relancer les travaux de sa réalisation. Concernant les perturbations enregistrées dans l’alimentation en eau potable dans la région, qui constitue le second point à l’ordre du jour de cette rencontre, l’envoyé spécial du ministère a annoncé le déblocage d’une cagnotte importante, sans toutefois révéler son montant, pour la réparation des fuites du réseau de distribution qui sont à l’origine de la perte de plus de 50% des eaux transférées au profit de la population. Selon l’orateur, il est vrai que la faiblesse de la pluviométrie fait que cette année il y ait manque de ressources hydriques, mais, dit-il, si on récupère ces énormes pertes, la population n’aura pas à souffrir de stress hydrique. Un chantier, toutefois, qui risque de prendre plusieurs années en raison de la densité du réseau de distribution et aussi du niveau de sa dégradation dans cette région.

Samir LESLOUS


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER