Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

L’opération “un livre en main” lancée à l’hôpital de Larbâa Nath Irathen (Tizi Ouzou)

Une initiative louable

Les membres de l’association “Club Lions d’Alger El-Kenz”, initiateurs de l’opération “Un livre en main”. © D.R.

Elle est destinée au profit des activités de distraction des enfants hospitalisés.

L’opération “Un livre en main”,  destinée au profit des enfants hospitalisés, a été lancée jeudi passé depuis le service de pédiatrie de l’hôpital de Larbâa Nath Irathen, dans la wilaya de Tizi Ouzou, et ce, avec l’inauguration d’une bibliothèque dotée de nombreux livres, soit une heureuse initiative émanant du Club Lions Alger El-Kenz en partenariat avec l’association AAIFS pour la lutte contre les fléaux sociaux.  
La bibliothèque est placée dans la salle pédagogique des enfants hospitalisés de cet important établissement hospitalier de la wilaya de Tizi Ouzou et les initiateurs de ce projet ont promis de renouveler les ouvrages de lecture au moins deux fois par an, à la charge du club Lions, et ce, durant une période de deux ans, selon les propres indications de Mme Roumane, représentante  du club Lions Alger.
Pour notre interlocutrice, “cette modeste bibliothèque de livres pour enfants permettra aux nombreux enfants hospitalisés de se distraire, de se documenter et surtout de s’évader quelque peu pour oublier la maladie et rompre avec la monotonie quotidienne à laquelle ils sont confrontés à l’hôpital” tout en précisant que “notre idée est de mettre des livres à la disposition de chaque service de pédiatrie dans les hôpitaux et cette opération est appelée à toucher encore deux écoles  à Aïn El-Hammam et une autre à Yakouren  comme nous allons aussi lancer une opération de dépistage ophtalmologique dans quatre écoles de la wilaya de Tizi Ouzou dont deux à Larbâa Nath Irathen”.
Mme Roumane expliquera encore que “cette opération de dépistage dans le milieu scolaire permettre de détecter les enfants qui ont des problèmes de vision et de les prendre en charge en leur offrant des lunettes de vue”.
Par ailleurs, il est à souligner que la délégation qui s’est déplacée à l’EPH de Larbâa Nath Irathen a visité aussi un site qui abritera une salle de jeux pour enfants hospitalisés. En stade de projet, cette salle sera justement implantée à proximité du service de pédiatrie. Cet ouvrage tarde toutefois à être lancé faute d’argent, comme il a été expliqué sur place car, sur un montant prévisionnel de 530 000 DA, seuls 120 000 DA ont été mobilisés pour l’heure. C’est là une somme pourtant insignifiante par rapport à l’importance  d’un tel projet qui apportera sans doute le sourire sur le visage des enfants hospitalisés. À ce propos,
Mme Roumane a expliqué que “nous sommes là pour étudier la faisabilité du projet mais nous n’avons pas encore donné notre avis favorable”.
Enfin, il est à souligner que, lors de la présentation de ce projet de salle de jeux pour enfants dont l’idée remonte à l’année dernière, le chef de daïra de Larbâa Nath Irathen a annoncé la proposition de réalisation d’un nouvel hôpital pour la région tout en précisant que ladite proposition se trouve sur la table des services concernés.


K. Tighilt

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER