Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

Campagne moissons-battages à Draâ El-Mizan (Tizi Ouzou)

Une récolte céréalière satisfaisante

Draâ El-Mizan, leader de la production céréalière dans la région de Kabylie. ©D. R.

Lancée à la mi-juin et clôturée le 12 août, le bilan est très appréciable.

Décidément, la région de Draâ El-Mizan, située à une quarantaine de kilomètres au sud de Tizi Ouzou, chef-lieu de wilaya, confirme sa première place en matière de production céréalière en Kabylie. En effet, la campagne moissons-battages lancée à la mi-juin a été clôturée le 12 août avec un bilan de récolte très appréciable. “Dans l’ensemble, la campagne de moissons-battages s’est déroulée dans de très bonnes conditions même si nous avons déploré la perte de 14 ha de récoltes dont 11 ha de semences de multiplication ravagés par les incendies de l’été”, affirme Mme Saliha Belfadel, première responsable du secteur agricole dans cette daïra où ont été moissonnés 2554 ha dans les communes de Draâ El-Mizan, Aïn Zaouïa et Frikat. Pour bien mener cette opération, 22 moissonneuses-batteuses ont été mobilisées au total, dont 16 machines appartenant au secteur privé, quatre autres engins venus de la wilaya de Bouira et deux autres machines mises à la disposition des céréaliculteurs par la CCLS (Coopérative des céréales et légumes secs) de Draâ Ben Khedda. La subdivisionnaire agricole de la daïra nous apprendra que le tarif fixé pour les machines privées est de 5500 DA/heure et de 4600 DA pour celles de la CCLS et ce à la charge des céréaliculteurs. La subdivisionnaire agricole détaillera la situation de la sorte : “La récolté totale s’est élevée à 57 000 q répartis comme suit : 2529 ha de blé dur ayant produit 56 452 q ; 14 ha de blé tendre avec une récolte de 350 q et 11 ha d’orge avec 198 q.” Cette récolte constitue plus de 50% de la production de toute la wilaya de Tizi Ouzou. À noter que le rendement moyen à l’hectare est de 22 q. “Certains céréaliculteurs ont obtenu des pics de production se situant entre 28 et 40 q/ha dans certains champs de blé de la vallée”, expliquera-t-elle. Par ailleurs, Mme Belfadel dira que 447 ha réservés au blé de multiplication ont produit 14 800 q. “De l’avis de tous nos agriculteurs, la récolte a été appréciable”, soulignera-t-elle. En outre, il est à signaler que dans la daïra de Tizi Ghennif, 700 ha de blé dur ont été moissonnés durant la campagne sans compter les récoltes d’orge et d’avoine. “Dans notre région, c’est le blé dur qui domine et nous n’avons pas de blé de multiplication. Deux machines privées ont été engagées ainsi que celle de la CCLS. Une troisième machine est arrivée de Chabet El-Ameur, et la campagne s’est déroulée le plus normalement du monde et sans aucun incident”, déclarera pour sa part Mme Hakima Aliouane, subdivisionnaire agricole de la daïra de Tizi Ghennif où 20 000 q de céréales en tous genres ont été récoltés. Il est à souligner que la vallée allant de Draâ El-Mizan à Tizi Ghennif est à vocation céréalière, mais elle est aussi prisée pour ses cultures maraîchères (pastèque, melon, haricots verts, poivron et piment) quand on sait qu’elle recèle des atouts considérables en ressources hydriques, soit trois barrages d’eau et pas moins d’une dizaine de retenues collinaires.

O. Ghilès


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER