Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

Journée nationale de vulgarisation agricole à Touggourt

Vers la mise en valeur des sols dans les zones arides

© D.R.

C’est parce que le développement et l’épanouissement de l'agriculture dépendent de la vulgarisation et de la recherche scientifique que les autorités de la wilaya déléguée de Touggourt, à leur tête le wali délégué M. Zidane, ont donné un ton particulier aux festivités de la Journée nationale de la vulgarisation agricole tenues à l'Institut national de formation spécialisée du quartier El-Moustaqbel. Cette journée placée sous le slogan “L’investissement dans le savoir pour la sécurité alimentaire durable” a été ponctuée de l'organisation de plusieurs activités, des communications et débats thématiques, des visites au centre de vulgarisation et de la formation agricole de Sidi Mahdi et de la station expérimentale agricole, où le wali a donné le coup d'envoi de l'année agricole. Lors des communications, Naïma Koul, ingénieure d'État à CRSTRA, a focalisé son intervention sur la nouvelle méthode de développement de l'agriculture intitulée “l’analyse multicritère”. L'intervenante expliquera que ladite méthode est basée sur une banque de données en rapport avec les coordonnées géographiques de la région permettant d'obtenir des cartes thématiques. “Cette superposition aboutira à un modèle de mise en valeur des sols dans des zones arides, surtout celles compatibles avec les cultures des céréales et de la pomme de terre, tel que prescrit par la politique du pays qui se dirige vers les cultures stratégiques. Aussi, ces cartes nous aideront à repérer des zones d’exploitation faciles et accessibles et non coûteuses sur le plan financier”, a-t-elle ajouté. En marge de cet événement, une exposition consacrée au secteur de l'agriculture a été organisée au centre de formation spécialisé Markhoufi-Hocine d'El-Moustaqbel, à laquelle plusieurs agriculteurs, producteurs et organismes intervenant dans le domaine de l’agriculteur ont participé avec leurs produits. En effet, le produit qui a suscité l’intérêt des agriculteurs et visiteurs de cette exposition est celui proposé par une entreprise algérienne d’import de matériel destiné à l’agriculture. “Le produit consiste à traiter l’eau par passage à travers le DeltaWater (un tube) qui est un autogénérateur de champ magnétique très puissant d’une grandeur de 14 500 gauss. Son montage se fait sur le réseau d’irrigation. En effet, les vertus de cet appareil sont l’obtention d’une eau vivante, hautement énergétique et dynamique. Comme il contribue à l’aménagement des molécules d’une façon lingère et en un nombre plus petit qui les rend légères”, nous a expliqué Rafik Ouzrourou, consultant. À la fin de cette journée, des attestations de sélections ont été attribuées à quelque 150 bénéficiaires des périmètres agricoles dans le cadre de la concession agricole dans la commune de Zaouia Labidia.  


Ammar Dafeur


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER