Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Autres / Chronique ramadhanesque

“Le petit livre des grandes phrases” de Gilles Guilleron

“Courbe la tête, fier Sicambre, adore ce que tu as brûlé, brûle ce que tu as adoré”, Saint Rémi, archevêque de Reims (437-533)

L’Histoire des Francs de Grégoire de Tours (539-594) est un des textes fondateurs de l’histoire de france. Repris, commenté, déformé, il a servi de source inépuisable à la fabrication des légendes nationales. Concernant Clovis, roi des Francs, outre l’histoire du vase de Soissons, nous est parvenue celle de son baptême le jour de Noël 499, par l’archevêque de Reims, Saint Rémi. Ce dernier, en le bénissant,lui aurait dit : “Mitis depone colla, Sigamber ; adora quod incendisti, incende quod adorasti”, que la tradition a traduit par : “Courbe la tête, fier Sicambe, adore ce que tu as brûlé, brûle ce que tu as adoré.” Par cette formule, l’archevêque rappelait à Clovis que sa conversion au christianisme impliquait qu’il reniât les divinités paënnes des Francs. On notera que Clovis était Franc et n’appartenait pas aux Sicambres, un autre peuple germanique. Mais à l’époque, les deux peuples étaient de plus en plus confondus.

Querelle de spécialistes : pour certains linguistes, la traduction retenue par la tradition est contestable : pour eux, “depone colla” est difficile à traduire par “baisse la tête”, mais correspond plus à “enlève tes coliers”, c’est-à-dire les bijoux du culte paën.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER