Autres / Chronique ramadhanesque

21 Ramadhan : 26 juin 2016

Prend bien soin de ta tante et ton péché sera effacé…

La famille en islam est un grand arbre généalogique. Elle est à la fois une valeur refuge, une source de consolation et d’apaisement dans les moments difficiles et un bouclier contre la férocité de la vie. Parmi tous les proches, vous avez les oncles et les tantes maternels et paternels que l’Islam place au même titre que les parents : “La tante maternelle est comme la mère” (rapporté par Bukhârî). Un jour, un homme vient vers le prophète (Paix sur lui) et lui dit : “J’ai commis un grand péché, comment puis-je me repentir ?”.
Le prophète (paix sur lui) lui dit : “Ta maman est toujours en vie ?” “non”, lui dit-il, “As-tu une tante maternelle ?”, dit alors le prophète (paix sur lui), “Oui”, répond le compagnon “Alors, prends soins d’elle et ton péché sera effacé”, dit le prophète (paix sur lui).
(Rapporté par Ibn Hibbâne).
Vous voyez, la famille ne se limite pas au papa, à la maman, aux enfants et aux grands-parents. La famille en islam est tellement élargie qu'elle englobe en son sein des personnes considérés comme très lointaines dans les sociétés d’aujourd’hui et avec lesquelles on ne garde pratiquement aucun contact sauf à l’occasion des enterrements, et encore !

A. G.
Universitaire et recteur de la mosquée de Villeurbanne (France)