Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

chronique / ACTUALITÉS

Amin Maalouf et les religions meurtrières

Amine Zaoui

Il est chrétien, laïc, francophone, membre de l’académie française, invité d’une chaîne de télévision israélienne I24 … ces jours-ci, Amin Maalouf a réuni, en lui, tous les ingrédients pour se métamorphoser en diable dans le monde arabo-musulman en colère, toujours en colère.
Hier, aux yeux de ses lecteurs, des centaines de milliers de lecteurs arabes et musulmans, Amin Maalouf est aperçu comme le meilleur de tous les écrivains du roman historique. L’un des écrivains les plus traduits dans le monde. La fierté intellectuelle. L’œil vigilent du présent sur l’Histoire musulmane. Le faiseur des belles histoires de l’Histoire. Symbole d’une écriture narrative comblée de plaisir. Écrivain qui sait comment faire renaître en le lectorat arabo-musulman le désir de lire. Aujourd’hui, il est Satan. Il est vomi. La vomissure, Amin Maalouf ! Chrétien, laïc, francophone, membre de l’académie française, invité d’une chaîne de télévision israélienne I24 !
Dans le monde arabo-musulman, le politique, l’idéologique, le médiatique et le religieux sont en pleine colère contre cet écrivain bourré de talent et d’intelligence parce qu’il a osé accepter l’invitation d’une télévision israélienne.
Cette animosité à l’encontre d’Amin Maalouf  me rappelle l’histoire d’une autre ancienne haine déchaînée contre le célèbre poète Mahmoud Darwich. Ce dernier, qui encore jeune, membre du parti communiste israélien, a accepté de défiler dans les rangs des jeunes de ce parti lors d’un festival international de la jeunesse communiste. Juste après le festival, en Syrie, en Égypte, au Soudan, au Yémen, aux pays du Golfe… les pouvoirs arabes, la gauche comme la droite, ont demandé d’arracher les pages de tous les livres scolaires sur lesquelles  figurent les poèmes de Mahmoud Darwich.
Les poèmes décapités, les livres mutilés. Ses recueils de poèmes retirés des bibliothèques publiques, interdits de vente dans les librairies. Une colère politique idéologique est déversée sur Mahmoud Darwich, le qualifiant de tous les maux du diable !  
Tous les jugements politiques arabo-musulmans sont taillés de la colère saisonnière et non pas de la critique rationnelle.  
Une fois la colère arabe a baissé, l’irritation est éteinte, les poèmes ont repris leur place dans les livres scolaires et les recueils de poèmes de Mahmoud Darwich ont repris leur chemin vers les librairies et les bibliothèques. Et Mahmoud Darwich est accueilli en tant que  fierté palestinienne par ses lecteurs dans tous les pays arabes où jadis il était condamné ! Lynché. ! Le festival de la jeunesse communiste n’a plus d’existence, mais  Mahmoud Darwich est resté, par excellence, le poète de la cause palestinienne.
Porteur de cette cause dans les quatre coins de la planète, dans toutes les langues humaines ! Traduit en vingt langues.
Nous sommes un peuple qui, malheureusement, vit dans une colère permanente. Même si on ne partage pas l’idée d’Amin Maalouf, un auteur avec cette dimension universelle est libre, et est seul responsable de ses actes.  
Je ne pense pas qu’une interview donnée à une émission télévisuelle, quelle que soit la qualité de cette émission, quel que soit l’impact de cette télévision, est capable de recréer ou d’abimer, de rehausser ou de baisser le parcours d’un écrivain à l’image d’Amin Maalouf.
Amin Maalouf n’est pas allé à cette chaîne de télévision pour soutenir la politique colonisatrice d’Israël, il n’est pas allé, non plus, à cette chaîne pour trahir la cause palestinienne. Amin Malouf est venu pour parler de sa littérature, de ses livres qui font barrage aux “les Identités meurtrières” qu’importe cette identité. Il est venu pour nous dire, comme il l’a déjà fait dans ses remarquables romans et essais, que nous tous : juifs, chrétiens et musulmans, sommes menacés par les religions meurtrières, par les religieux meurtriers.

A. Z.
aminzaoui@yahoo.fr


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER
Commentaires
10 réactions
AWIDKAN le 30/06/2016 à 20h02

Rien d’étonnant de la part de ces "Arabo-Musulmans" qui sont fidèles à leur lâcheté habituelle de s'attaquer aux "faibles". Dans l’incapacité de tirer sur leur "traîtres frères", très risqué par ailleurs,il pointent leur armes sur des victimes qui ne risquent point de riposter. C'est ainsi qu'ils s'adressent à leur lecteurs, pour leur vendre le produit de leur lâcheté, qui en raffolent. Qui oserait s'attaquer à la Turquie, Egypte, Pakistan et tous les autres qui se lie d'amitié av Israi....

OKBA le 01/07/2016 à 1h35

Merci Mr zaoui de nous faire part de ce rappel, efforts d'un écrivain doué soit Amine Maalouf, d'ailleurs il a fournit autant d'ouvrages très intéressants exemples: "les croisades vues par les arabes" ainsi que l'autre intitule le dit article "les religions meurtrières", le 1er ouvrage nous révèle l'image des croisades menées par les européens contre le proche orient, selon l'autre point de vue, ça nous pousse à réfléchir de ce que l'autre côté pense de notre culture ../..

OKBA le 01/07/2016 à 1h36

Car ce n’est pas parce que nous somme musulman donc nous avons raison ! C’est toujours intéressant d’écouter et d’apprendre pourquoi non !? quant au 2em ouvrage : je pense que l’identité des peuples de Maghreb est parmi ces identités meurtrières, c’est notre identité arabe qui a tué l’identité berbère, une action qui s’est produit au fil de l’histoire en devenant un fait accompli, c’est un titre d’ouvrage digne d’analyse et de pensée../..

OKBA le 01/07/2016 à 1h36

Mr zaoui, vous aussi, vous êtes un écrivain très doué seulement vous êtes en Algérie, chez vous, dans des institutions algériennes qui possèdent autant de compétences que l’académie française

M.larbi le 01/07/2016 à 20h45

Je suis surpris des commentaires de Awidkan et Okba qui se veulent un écho aux propos mensongers de Zaoui. Soubhana Allah, sans se donner la peine de comprendre le sujet traité, ils prennent pour argent comptant ce que Zaoui dit et ils en rajoutent. Je n'ai rien contre les laudateurs, c'est un état d'esprit comme un autre, mais enfin, soyez un peu discrets! Il y a des gens qui se soumettent à Dieu et d'autres aux hommes. Soubhana Alladhi Khalaqa Wa farraqa!

M.larbi le 03/07/2016 à 19h44

(...)Le journaliste qui a descendu en flammes Amine Malouf pour avoir fait une émission avec une télévision israélienne proche du Likoud (I24)est Pierre Abi Saab du journal libanais Al Khabar. Pierre Abi Saab est chrétien maronite.Il n'est pas musulman. Zaoui ment effrontément! Parlez-lui de la disparition prochaine du tigre de bengale et il vous répondre sans rougir que l'Islam en est la cause.

AWIDKAN le 06/07/2016 à 11h13

Que de l'hypocrisie ! Dieu n'a pas besoin de ta soumission ni de ton respect ; il est infiniment loin de toutes ces vanités propres à l'homme. De plus tes semblables, adorateurs de Dieu en apparence, hommes et états, adorent en réalité leur vrais dieu protecteur "l'occident" qui les protège de leur frères. sois franc ! Qui protège la Mecque et ses propriétaires ? ne me dit pas que c'est les Arabo-Musulmans;je te donnerais ZÉRO et oui à LARBI!

M.larbi le 08/07/2016 à 23h16

Vous avez besoin de vous faire soigner Awidkan. J'écris un post pour dire que Zaoui est un menteur et un manipulateur car il incrimine les arabo-musulmans même si, comme dans le cas de Amin Malouf, il s'agit d'un chrétien maronite Pierre Abi Saab qui dénonca les accointances de son compatriote avec l'état d'Israél. Et vous, ne sachant même pas de quoi il s'agit, tout comme Zaoui du reste qui n'a pas lu l'interview, vous avez rué bêtement dans les brancards. C'est la suffisance de l'ignorant!

Argaz le 27/07/2016 à 20h52

Non déplaise à ceux qui se considèrent frustrés à chaque fois qu'un écrivain ou un chanteur se fait inviter dans un espace médiatique ailleurs que dans le monde arabe, le font-ils lorsque des rapports se tissent entre Etats arabes et Israël? Savent-ils que les milliards de dollars de ces mêmes pays arabes transitent et dorment dans les caisses des banques européennes pour ne pas dire israéliennes? Basta, l'hypocrisie de l'arabo-musulman, y'en a marre.

abdel2016 le 08/08/2016 à 12h59

C'est justement parceque Amin Maalouf est un très grand écrivain qu'il ne devrait pas donner de chèque en blanc aux sionistes qui oppriment tout un peuple et qui menacent toute une région y compris le Liban qui est le pays de Amin Maalouf. Je pense qu'il a mal évalué et qu'il ne recommencera pas avec sa grande intelligence Bien à vous tous

Commentaires
10 réactions