Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

chronique / ACTUALITÉS

Voyage dans la tête d’un musulman !

Ils ont réussi à construire un citoyen, qui refuse la colonisation étrangère, et tant mieux, mais qui accepte la soumission absolue au dictateur local ! Depuis les indépendances nationales, les pouvoirs politico-financiers au Maghreb comme dans le monde arabe, ont dépensé un énorme effort afin d’enfanter un citoyen hybride. Un citoyen qui ressent l’amertume et la désolation s’il n’arrive pas à faire sa prière à l’heure, et tant mieux, mais il n’est pas concerné, n’est pas responsable, en au aucun cas, envers le voleur, l’agresseur, le menteur, l’hypocrite autour de lui, en lui !… Ils ont réussi à produire un citoyen qui menace des pays européens qui autorisent le mariage des gens du même sexe, capable de se faire exploser à cause de cet acte, mais ce même citoyen n’est pas dérangé, n’est pas préoccupé par les milliers de ses confrères militants des droits de l’homme jetés dans des prisons des dictateurs dans leur pays. En toutes pièces, les pouvoirs politiques sont arrivés à monter comme une géante usine pour fabriquer une espèce des êtres humains (plutôt des Bounadèmes) prêts à déclarer la guerre contre les femmes qui sortent dans la rue en costume normal, à l’image de nos chères mères, de nos respectées institutrices, mais se musèlent la bouche, se crèvent les yeux et se bouchent les oreilles devant les milliers de femmes jetées dans les rues de nos villes et nos villages avec leurs enfants en bas âge. Depuis l’école coranique passant par l’école républicaine, jusqu’à l’université populiste, ils ont inculqué aux différentes générations, que l’islam est une religion et un État, et que par le passé cette religion a présenté un modèle de califat exemplaire ! Mais de l’école coranique passant par l’école républicaine jusqu’à l’université populiste, ils n’ont jamais dit aux générations successives que l’Histoire musulmane, celle écrite par les sunnites comme celle par les chiites, nous dévoile une autre vérité amère et sanguinaire. Nous prouve que tous les pouvoirs islamiques, à travers les quinze siècles coulés, étaient fondés sur le sang et gérée dans le sang ! Tous les despotes sont arrivés au pouvoir selon la règle suivante : de la violence au pouvoir et du pouvoir à la violence ! Toute gouvernance actuelle mêlant la religion aux affaires de l’État séculier enfante nécessairement un nouveau fascisme qui menace l’unité nationale, l’explosion du Soudan en deux États indépendants est un exemple frais et frappant. Depuis l’école coranique passant par l’école républicaine jusqu’à l’université populiste, ils ont cultivé une psychologie individuelle et collective concentrée sur la culture de l’adoration divine du Zaïm.  Les musulmans adorent le zaïm, le sauveur, l’ombre d’Allah sur terre. Ils n’arrivent pas à vivre libres sans zaïm. Au commencement ce sont eux qui le fabriquent de toutes pièces ; religieuses, tribales, régionales et financières. Et dans un deuxième temps, c’est lui qui, les façonne selon son désire, son plaisir et son égoïsme politique sans bords. Il généralise la culture de la soumission. Mène une guerre sans merci contre la raison et les lumières. L’Histoire nous a enseigné combien les dictateurs arabes sont adorés par leur peuple !

On ne peut construire la modernité, la démocratie, la citoyenneté et la justice sans chasser et le colonisateur étranger et le dictateur local.
Profitant de cet état de soumission, le pouvoir algérien, à l’image de tous les pouvoirs despotes africains et arabes, gère le pays comme une association caritative ! Les banques comme sa poche trouée! Les citoyens comme ses sujets ou sa propriété privée. Ils ont réussi a endoctriné la société par des illusions, ainsi l’Occident mécréant ne cherche que comment détruire l’islam ! Que les croisades sont à nos portes ! Un complot est en train de se préparer contre l’islam, contre les musulmans, contre la civilisation islamique et contre la morale islamique ! De quelle civilisation parlez-vous, celle du Yémen en guerre menée par d’autres musulmans, depuis quatre ans? De quelle morale parlez-vous, des fillettes mariées selon la charia à l’âge neuf ans ? De Baghdâd à Tanger la terre d’islam est noyée dans la corruption, dans la misère, dans les guerres, dans les maladies… Et depuis l’école coranique passant par l’école républicaine jusqu’à l’université populiste, ils n’ont pas arrêté de nous réciter ceci : vous êtes la meilleure nation qu’on ait fait surgir pour les hommes ! 


A. Z.
aminzaoui@yahoo.fr


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER