Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Civilisation et spiritualité

Culture de la paix

La richesse de l’âme

Le Prophète (sws)  enseigne : “Adore Dieu comme si tu Le vois, car si tu ne Le vois pas, Lui te voit.”
Cette parole prophétique participe au souffle qui ne doit pas quitter le croyant, ne pas désespérer de la miséricorde et viser l’excellence.
Le Prophète (sws) recommande  la discrétion, invoquer Le Divin dans le for intérieur : “Rien n'est aussi noble pour Dieu que l'invocation”.
Le Prophète (sws) critique le matérialisme et la soif effrénée de biens : “Si l’être humain avait une vallée pleine d’or, il en voudrait absolument une deuxième…”, et dit-il : “La richesse ne dépend pas de la quantité de biens. La richesse est que l’âme se suffise de ce qu’elle a”. Une tradition rapporte que le Prophète (sws) conseille toujours la posture civilisée de la mesure et réfute le gaspillage.
Il constate qu’un de ses compagnons, le nommé Sa’d faisait ses ablutions en gaspillant l’eau : “Que signifie ce gaspillage, Sa’d ?”, lui dit-il. “Peut-il y avoir du gaspillage dans les ablutions ?” – Oui, répondit le Prophète, même si tu te trouves au bord d’un cours d’eau. La richesse de l’âme est de rendre grâce.
Le rapport rationnel, bienfaisant et fructueux à la nature, était aussi considéré comme un acte civilisé et méritoire: Le Prophète (sws) a dit : “Chaque musulman qui plante une plante, tout ce qui en sera mangé sera compté pour ce musulman comme acte de charité.
Tout ce qui en sera pris sera compté pour lui comme acte de charité. Tout ce qu’un animal en mangera sera compté pour lui comme acte de charité. Tout ce qu’un oiseau en mangera sera compté pour lui comme acte de charité”.
Il a précisé : “Si la fin du monde venait à survenir alors que l’un d’entre vous tenait dans sa main une plante, alors s’il peut la planter avant la fin du monde, qu’il le fasse !”

M. C.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER