Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Autres / Civilisation et spiritualité

Culture de la paix

Le comportement vertueux

La civilisation musulmane, fruit de l’œuvre du Prophète (sSsL), tient une place particulière dans l’histoire des civilisations. Elle a débuté en l’an 1 de l’hégire, 623 de l’ère usuelle, à Médine, après la sortie de La Mecque, qui sera reconquise en 632. Elle a surpris tous les historiens. Soixante-dix ans après le Prophète, au VIIIe siècle, premier siècle de l’hégire, elle était présente de la Chine à l’Espagne, en généralisant un modèle de cité du lien et de l’équilibre, entre l’un et le multiple, un humanisme spirituel et un esprit scientifique et entre la transcendance et la vie quotidienne. Ses réussites sont fondées sur plusieurs faits : la force du Message, l’exemplarité du Prophète et le bon comportement des missionnaires face à la diversité des cultures et religions.
Le Prophète (sssl) a dit : “Je suis venu parfaire le comportement des humains.” Il vise la bonne conduite, l’attitude civilisée, rationnelle et vertueuse. Rapporté par Omar Ibn El-Khattab, un événement est significatif : “Un jour que nous étions assis chez le messager de Dieu apparut à nous un homme aux habits d’une vive blancheur et aux cheveux d’une noirceur intense, sans trace visible de voyage. Personne parmi nous ne le connaissait. Il vint s’asseoir en face du Prophète et plaça ses genoux contre les siens, posant les pommes de ses mains sur les cuisses du Prophète. Puis il lui dit : ô Mohammad, informe moi au sujet d’el-islam.
Le Prophète (SSSL) répondit : “L’islam, c’est témoigner qu’il n’y a d’autre Dieu que Dieu et que Mohammad est le messager de Dieu, accomplir la prière, verser l’aumône purificatrice, jeûner le mois de Ramadhan, et effectuer le pèlerinage pour qui en a la possibilité.” L’homme lui dit : “Tu as dit vrai”. Nous fûmes étonnés de sa question et son assentiment. Il demanda au Prophète de lui parler d’el-iman. “C’est, répondit le Prophète, croire en Dieu, à Ses Anges, Ses Livres, Ses messagers, au Jour dernier et au destin qu’il soit favorable ou défavorable” – “Tu as dit vrai”, répliqua l’homme. “Parle-moi d’el-ihsan”. – “C’est adorer Dieu comme si tu Le voyais, et si tu ne Le vois pas, Lui Il te voit”. – Parle-moi de l’Heure dernière. – “Celui qui a été questionné n’en sait pas plus que celui qui l’a interrogé”, répondit le Prophète. L’homme parti, après un temps, le Prophète se retourna vers moi, me disant : “Sais-tu Omar qui posait ces questions ?”. Je lui répondis : “Dieu et Son prophète savent mieux !” Il dit alors : “C’était Gabriel qui est venu pour vous enseigner votre religion.”
Le Prophète (SSSL) pédagogue donne des exemples de ce qu’est la foi dans la pratique :  “La foi comprend plus de 70 branches.” “La pudeur fait partie de la foi ; la propreté fait partie de la foi ; l’amour de la patrie fait partie de la foi !” Le Prophète enseignait : “Le muslim est celui qui ne porte pas atteinte aux musulmans avec sa langue et sa main ; le croyant, el-mu’min, est celui auquel les gens font confiance à l’égard de leur sang et leurs biens.” C’est la sûreté du cœur, qui garantit la sécurité du sang et des biens d’autrui. Qualités clefs pour le vivre-ensemble, complétant l’attestation de la foi.

M. C.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER