Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Civilisation et spiritualité

Civilisation et spiritualité

Le vivre-ensemble mondial

En 622, première année de l’Hégire, la sortie de La Mecque pour s’expatrier à Médine, le Prophète (sws) organise la vie commune en un État de droit et esquisse une nouvelle civilisation. Il envoie des messages pour annoncer l’Islam à tous les chefs d’État de la région. Après avoir résisté et conquis les cœurs des Arabes sur la base du droit humanitaire et de principes spirituelles, éthiques, politiques, libérateurs et égalitaires, en 630 il libère La Mecque, le sanctuaire sacré dédié au Dieu unique et universel et instaure la religion finale pour la fin des temps, afin que la paix règne, selon le vœu d’Abraham, le père fondateur : “Seigneur, implora Abraham, fais de cette cité un havre de paix !” (14-35). Deux ans après commence l’expansion en direction du monde avoisinant. En moins de douze ans tout le Moyen-Orient devient musulman, sans nier ni détruire les autres religions.
Des batailles célèbres eurent lieu, lorsque les pouvoirs locaux refusaient aux missionnaires musulmans le droit d’annoncer et de diffuser le message révélé. En direction de la Perse Sassanides en  l’an 637,  les musulmans battent l'armée persane à la bataille d’al-Qadisiyya. Omar Ibn El Khattab, selon les chroniqueurs, y avait déployait 30 000 cavaliers sous le commandement de Sa`d ibn Abī Waqqās face à 100 000 hommes du général perse Rustam. Les musulmans progressent vers la Syrie en 633. La bataille du Yarmouk en 634 sera décisive entre les forces musulmanes conduites par le premier calife et les armées de l’Empire romain d’Orient. Elle est une victoire pour les Musulmans qui mettent fin à la domination byzantine en Syrie, porte de l’Europe centrale et de la Méditerranée orientale. La bataille de Yarmouk marque une progression de l’histoire. Elle est la première percée de l’expansion musulmane hors de l’Arabie. L’empereur byzantin Héraclius est battu dans cette bataille par Khalid ibn al-Walid.
Sous le règne d’Omar ibn Al Khattab, le chef de l’armée Abû Ubayda va conquérir tout le Levant. Il donnera priorité à la création d’écoles pour diffuser l’éthique et la vertu. Les musulmans prennent Jérusalem, El Qods, en 638, avec l’entrée triomphale et pacifique de Omar Ibn Al Khattab, qui respectera les synagogues juifs et les églises chrétiennes. Sans idéalisation, car il y eut des moments de tension et de conflit pour des raisons politiques, il eut pour souci d’instaurer une cité savante et juste. En Syrie, en 635, les armées byzantines étaient repliées à Damas et à Homs où l'empereur Héraclius se tenait en retrait. Après un siège de plusieurs mois, ils se rendirent. L'empereur byzantin se replia à Antioche. En 637 Abû Ubayda prend Baysan Tibériade et Fahil. Les pays de Bilad el-Cham (Syrie, Liban, Palestine et Jordanie actuels) passent sous le contrôle des musulmans. En 711 les musulmans débarquent en Espagne. Ainsi débute le vivre-ensemble mondial, Islam et Occident.


M. C.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER