Scroll To Top
FLASH
  • Le procès de Kamel Chikhi, dit "El Boucher", est reporté au 19 juin sur demande ses avocats.

contrechamp / ACTUALITÉS

OIF : “géoculture” et géopolitique

Ce n’est pas la tradition, à l’Union africaine, de s’attarder sur l’état des droits de l’Homme quand il s’agit de choisir ses candidats à des instances plus universelles. Et comme, en la matière, il y a bien pire que la dictature rwandaise sur le continent, elle a peut-être trouvé qu’elle n’a pas à rougir de la candidature de Louise Mushikiwabo au secrétariat général de l’Organisation internationale de la francophonie.
Surtout qu’elle le fait avec le ferme soutien de la France qui montre qu’elle n’est pas très regardante sur la santé démocratique de ses partenaires quand il s’agit de coopérer avec l’Afrique. Ou le monde arabe. Parce que sans l’assassinat, quasi certain, de Jamal Khashoggi, l’Arabie saoudite serait aujourd’hui le quatre-vingt-cinquième membre de l’Organisation.
D’un autre côté, ce genre d’occasions montrent que ce sont les Africains qui, dans certaines circonstances, laissent s’exprimer leur fort besoin de Françafrique. À Erevan, l’élection de la secrétaire générale de l’OIF avait plutôt des allures d’“Afrifrance”, pour prendre le mot-valise à contre-sens. Et les droits de l’Homme ? D’abord, au point où en est l’historiographie du génocide, il n’y a que le génocide hutu sur les Tutsis. En face, les soldats de Kagamé ont juste fait une guerre propre pour arrêter le massacre de leur ethnie. Ensuite, pour la dictature actuelle, le continent, à travers l’UA, s’en accommode au Rwanda, mais aussi partout où elle sévit en Afrique.
L’insistance de Paul Kagamé, soutenu par l’UA, a donc persuadé un Emmanuel Macron visiblement déjà convaincu de son bon choix : il fallait consacrer l’ensemble géopolitique où le français tient le plus fort potentiel de progression. (17% depuis 2014 contre une moyenne générale de 10%, atteignant trois cent millions de locuteurs, soit 60% du total de francophones). On remarquera que le règne de Michaëlle Jean n’a pas contrarié cette progression. Ce qui n’a pas empêché Justin Trudeau d’adopter l’argument du président français pour justifier son ralliement à l’option Mushikiwabo et son lâchage de sa compatriote, la secrétaire générale sortante. Pour le Canada aussi, l’Afrique vaut bien quelques renoncements.
Le Commonwealth a la même démarche complaisante, d’ailleurs. Résultat : certains États africains, comme le Ghana et le… Rwanda, sont membres des deux
organisations.
En fait, ce n’est pas l’OIF et l’adhésion à l’OIF qui font l’expansion de la langue française. L’Algérie en offre le parfait contre-exemple : sur les neuf millions d’Algériens en 1962, pieds-noirs non inclus, on comptait une minorité de francophones ; aujourd’hui, ils sont onze millions, malgré une politique officielle d’arabisation et de défrancisation persévérante depuis près d’un demi-siècle ! Les budgets de l’OIF, que la France supporte pour 60% et qui entretiennent les bureaucraties des trois ou quatre instances “francophoniennes” à… Paris, trouveraient certainement un meilleur usage culturel et éducationnel si leur emploi venait à être dépolitisé.
Ce dix-septième Sommet de la francophonie à Erevan consacre l’abandon de ces espèces de conditionnalités rattachées à ce qui serait l’esprit de la francophonie, emballage linguistique prétendu des Lumières et des humanités. Les droits de l’Homme, le féminisme, les nouvelles technologies, le développement durable… qui, théoriquement, ont été admis comme éléments constitutifs du projet de francophonie, n’ont pas résisté à la dynamique universelle de la realpolitik.


M. H.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER