Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Contribution

Amélioration du management de la compagnie pétrolière nationale

Les 10 conseils de Noureddine Legheliel

©D. R.

Après avoir lu les rapports financiers annuels de Sonatrach (voir l’article d’ouverture), je suis venu, dans les colonnes de ce journal et en toute modestie, proposer quelques idées à cette compagnie nationale actuellement en crise.  
1 - Lancer un grand plan d´épargne et de rationalisation des dépenses pour une période de trois ans ;
 - geler pour une période de trois ans toute augmentation de salaires pour les travailleurs de Sonatrach ;
 - s’attaquer aux dépenses et plus particulièrement à celles qui sont en dehors de l’activité pétrolière (amont et aval) ;
 - lancer un audit sur certains contrats signés avec des entreprises privées et publiques sous-traitant avec Sonatrach.  
 2 - Pour soigner l’image de Sonatrach auprès de ses clients et partenaires étrangers, notre firme nationale doit confier à un bureau d’audit financier international comme Ernst & Young ou Pricewater une mission pour le contrôle et la certification de son rapport financier annuel.
3 - Sonatrach ne devrait plus être soumise aux impératifs politique et sécuritaire, le rôle du gouvernement algérien est de percevoir sa fiscalité annuelle, suivre de très près l’évolution des résultats de cette entreprise et exiger performances et rentabilité financière. En revanche ce gouvernement devrait donner plus d’autonomie aux responsables de cette compagnie (une grande liberté pour les prises de décision et pour les initiatives individuelles) vu son importance vitale pour l’économie algérienne, les services de sécurité et de renseignement ayant des officines au sein de Sonatrach doivent remplir leur mission définie par la Constitution algérienne, mais ne doivent, en aucun cas, s’immiscer dans les affaires internes de cette entreprise.
4 - Création d’un bureau d’études stratégique dont la mission serait de suivre de près l’évolution des cours du pétrole, du gaz naturel ainsi que le cours du dollar américain.
Et à la fin de chaque mois, ce bureau fournira à Sonatrach un rapport mensuel contenant analyse et prévision.  
5 - Création d’un fonds pour encourager et faciliter le retour des cadres de Sonatrach partis travailler à l’étranger. L’expertise de ces cadres est très précieuse en ces temps où Sonatrach paye le prix fort pour l’expertise des étrangers. En parallèle un conseil d’expertise tenu par les anciens P-DG de Sonatrach et anciens ministres de l’Énergie est souhaitable.
6 - Création d’une banque et d’une compagnie d’assurances. Les travailleurs de Sonatrach seront leurs premiers clients mais les services de ces deux institutions financières seront par la suite élargis au grand public.
7 - Pour l’exploration et l’exploitation des gaz de schiste, Sonatrach doit saisir l’opportunité qui se présente actuellement pour racheter quelques entreprises américaines spécialisées uniquement dans l’activité du schiste (gaz et pétrole). Ces entreprises se trouvent actuellement dans des situations financières précaires, le marché boursier américain les sanctionnant en les sous-valorisant. La compagnie Chesapeake qui est l’un des pionniers de l’exploration et l’exploitation du gaz de schiste aux USA, a le mérite d'être la première sur la liste. L’alternative d’une coopération de la Sonatrach avec ces entreprises citées est expressément souhaitable.
8 - Si le statut du Parlement algérien est réellement comme il est défini dans la Constitution algérienne, dans ces conditions, ce Parlement a pleinement le droit d’avoir un représentant au sein du conseil d'administration de Sonatrach.
9- Établir des liens de coopération avec une banque d’affaires de renommée mondiale, une banque ayant un prestige et un poids sur les marchés financiers et pétroliers internationaux. Morgan Stanley, Goldman Sachs ou Deutsche Bank répondent à ce critère. Cette banque assistera Sonatrach dans ses transactions financières à l’étranger.
10 - Le directeur financier de Sonatrach devrait avoir des pouvoirs plus élargis. La première mission de ce directeur est de fixer des objectifs à atteindre en matière de performance. Et tout en tenant compte, bien sûr, de la corrélation positive qui existe entre les bénéfices de Sonatrach et l’évolution des cours du Brent et du gaz ;
- une réévaluation totale des actifs de Sonatrach ;
- optimiser la rentabilité des investissements ;
- améliorer les ratios financiers de Sonatrach (à travers une rationalisation des dépenses) ;
- prendre les résultats financiers de Sonatrach de 2005 comme un exemple à suivre (en matière de performance les résultats financiers de Sonatrach de l’année 2005 furent les meilleurs résultats de son histoire) ;
- avoir le courage et la détermination de s’attaquer au résultat hors exploitation qui est devenu, à travers le temps, un vrai fardeau pour les résultats de Sonatrach.
Conclusion : Sonatrach est une compagnie nationale appartenant à 40 millions d Algériens et la crise qu’elle traverse est le souci de tout citoyen algérien.

10 - la vente des filiales : si la Sonatrach aurait l´intention de vendre quelques unes de ses filiales elle devrait opter pour un processus honorant la transparence et le meilleur serait une privatisation via la bourse d Alger . Sonatrach pourrait ainsi sauver la bourse d Alger qui se trouve dans un sommeil eternel

11 - Si le statut du parlement algérien est réellement comme il est définie  dans la constitution algérienne , dans ces conditions , ce parlement a pleinement le droit d avoir un représentant au sein du conseil d'administration de la Sonatrach

12 - établir des liens de coopération avec une banque d´affaire de renommée mondiale , une banque ayant un prestige et un poids sur les marchés financiers et pétroliers internationaux . Morgan Stanley , Goldman Sach ou Deutsche Bank répondent à ce critére . Cette banque assistera la Sonatrach dans ses transactions financières à l étranger.

 13 -  Le directeur financier de la Sonatrach devrait avoir des pouvoirs plus élargis  . la première mission de ce directeur c´est de fixer des objectifs à atteindre en matière de performance .Et tout en tenant compte bien sur de la corrélation positive qui existe entre les bénéfices de la Sonatrach et l évolution des cours du Brent et du gaz . une stratégie classique  

- Une réévaluation totale des actifs de la Sonatrach 

- optimiser la rentabilité des investissements

- améliorer les ratios financiers de la Sonatrach ( à travers une rationalisation des dépenses ) 

- Prendre les résultats financiers de la Sonatrach de 2005 comme un exemple à suivre ( en matière de performance les résultats financiers de la sonatrach de l´année 2005 furent les meilleurs résultats de son histoire )

 - avoir le courage et la détermination de s´attaquer au résultat hors exploitation qui est devenu à travers le temps un vrai fardeau pour les résultats de Sonatrach.

Analyste financier, spécialiste des marchés pétroliers ayant travaillé chez la firme suédoise Carnegie Investment Bank

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER