Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Contribution

CONTRIBUTION

Tout ce qu’on ne vous dit pas sur le prix du logement LPP

©Montage Liberte=algerie.com

Lancée en grande pompe en juin 2013 par les autorités algériennes, la formule du logement promotionnel public destiné à la classe moyenne algérienne, demeure ambigüe deux ans après notamment sur le prix final que devra payer les souscripteurs.

Alors qu’ils ont procédé au paiement d’une première tranche du prix de ces logements, les souscripteurs à cette formule de logement public nagent dans un flou total. Ils ne connaissent ni le prix du logement, ni sa localisation, ni les critères d’attribution et de classement ni même la typologie de leur logement, qu’il soit un F3, F4 ou F5 ou de type individuel.

Ce flou persiste encore alors que les responsables du secteur de l’habitat avancent la date de la fin d’année en cours pour la distribution de ces logements.

Le décret exécutif relatif au logement LPP promulgué depuis le 15 juillet 2014 prévoit que le prix de cession du logement LPP soit fixé, selon le même décret, sur la base du coût final de la construction intégrant les dépenses d'acquisition du terrain ainsi que la marge bénéficiaire du promoteur immobilier. Les modalités d'application du présent article sont précisées, en tant que de besoin, par arrêté conjoint du ministre chargé de l'habitat et du ministre chargé des finances, texte qui n’a pas encore été promulgué.

Selon les déclarations de l’ex PDG de l’Enpi, le coût de revient du m² fini est de l’ordre de 50 000 DA et le prix de vente du mètre carré fini aux souscripteurs LPP est fixé à 80 000 dinars le m². 

Ainsi, le prix de vente en hors taxe variera selon la superficie du logement :

·         Un logement F3 d’une superficie de 75 m² coutera  6 millions DA.

·         Un logement F4 d’une superficie de 100 m² coutera 8 millions DA.

·         Un logement F5 d’une superficie de 120 m² coutera 9,6 millions DA.

 

En plus du prix en hors taxe, le souscripteur aura également à supporter trois frais liés à la transaction immobilière. Les honoraires du notaire, le jour de la signature, qui sont de l’ordre de 1% du prix du logement, soit 60.000 DA pour un F3, 80.000 DA pour un F4 et 96.000 DA pour un F5.

L’acquéreur devra également à l’occasion de la conclusion du contrat de vente s’acquitter de la taxe d’enregistrement qui est de l’ordre de 2,5% de la valeur du bien, soit 150.000 DA pour un F3, 200.000 DA pour un F4 et 240.000 DA pour un F5.

Enfin, il y a lieu d’ajouter la TVA qui est de l’ordre 7%, soit  420.000 DA pour un F3, 560.000 DA pour un F4 et 672.000 DA pour un F5.

Ainsi, les frais supplémentaires que devra débourser les souscripteurs LPP seront de 10,5% de la valeur du logement, soit :

·         Pour un logement F3 : 630.000 DA.

·         Pour logement F4 : 840.000 DA.

·         Pour logement F5 : 1.008.000 DA.

Par ailleurs, les souscripteurs LPP, sont toujours dans l’attente des résultats des discussions entamées depuis avril 2014 entre le ministère de l’habitat et celui des finances comme annoncé par le Ministre de l’habitat pour adapter les taux d’intérêt appliqués aux crédits bancaires pour les bénéficiaires du LPP, au salaire de chaque souscripteur (les intérêts pour un F5 sur 20 ans d’endettement s’élèvent à 3.201.796 DA) .

Pour le paiement de la deuxième tranche, il semble que l’engagement pris par l’ex PDG de l’Enpi ne sera pas tenu. En effet, Monsieur Amar Guellati avait déclaré le jeudi 31 aout 2014 en marge d’une réunion d’évaluation des projets du secteur de l’habitat, que l’opération de paiement de la deuxième tranche du prix des logements promotionnels publics LPP sera entamée à partir du mois d’avril 2015.

Lotfi Ramdani

Fondateur du portail immobilier Lkeria.com

Publié dans : Lpp,Logements en Algérie

ARTICLES CONNEXES


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER
Commentaires
11 réactions
Apulée le 26/06/2015 à 17h57

Est-ce là une des raisons qui ont fait que le MHUV a actionné ses organisations (CNOAÂ, CNEA, SYNAA...) d'architectes pour faire pression sur le ministère des finances ou est-ce pour leur faire endosser toute la responsabilité à la fin de l'échéance des engagement du Ministre et du gouvernement?

karimLPP le 28/06/2015 à 16h07

Ce que fait le gouvernement est la meilleure définition de l’Injustice sociale, Mr. Sellal a dit qu'ils vont éradiquer le problème du Logement et que chaque Citoyen algérien possédera un logement d’ici 2018 ; et nous Monsieur le Premier Ministre de tt cela on est où ?!!! Sommes-nous des algériens ?!! Qui est ce « génie» qui nous a mis malgré nous dans la classe des « Riches », des riches qui ne peuvent même pas lever le doigt devant le prix exorbitant d’un petit Appartement."LPPistes désespéré".

karimLPP le 28/06/2015 à 16h10

Mais inchALLAH avec notre Collectif LPP nous allons monter l’échelle d’actions degré par degré dans les plus bref délais. L’autre soir J’ai assisté moi-même au déménagement d’un Bidonville proche de nous, WALLAHI, ils ont donné un logement social à un jeune marié qui a construit sa baraque il y a 1 année. BSAHTOUUUU. Et là le Fameux ministre de l’habita parle sans honte que le prix des logements LPP est le 1/3 du cout chez le privé. Quelle HONTE, il se compare avec les VAMPIRES.

karimLPP le 28/06/2015 à 16h11

D’un côté ils donnent 2 à 3 millions de logements GRATOS et de l’autre côté ils s’en foutent des LPPistes qui ne représente que 45 000 Citoyens malheureux sur l’échelle national au max selon leur dire, et je vous jure que s’ils avaient vraiment le sens de travailler pour le bienêtre du Peuple alors ils auraient pu trouver la Volonté de nous faire la même formule que l’AADL mais nous paierons un peu plus sur une durée courte.

karimLPP le 28/06/2015 à 16h12

Mais non, ils veulent nous arnaquer, comment accepter que l’ENPI prend une marge bénéficiaire égale presque au coût de construction, et que la Banque CPA qui n’a rien avoir avec cette formule et que via elle l’Etat a injecté de l’argent pour que l’ENPI commence les constructions et qu’après elle prend par la « RUSE » des intérêts entre 300 et 400 millions de centimes de plus pour chaque logement LPP. WALLAH Tchoufff laajeb dans ce Pays où les voyous sont respectés.

karimLPP le 28/06/2015 à 16h12

Mais Si DIEU le veut on luttera jusqu’à la fin pour pouvoir un jour voir nos enfants dormir dans nos propres Logements comme tous les algériens, avec dignité et sans être sanctionné pour avoir fait des études supérieur et s’acharner sur son travail sans oublier le travail du Conjoint toute la semaine comme des esclaves. Ne soyez pas des peureux, alignez-vous en masse derrière notre Collectif pour les prochaines actions. Fiha khir inchALLAH

hh le 02/08/2015 à 11h40

tout ce que vous dites Karim est très sensé et ça donne à réfléchir même avec un couple de 2 cadres dans d’importante entreprises on arrivera jamais à gérer tout ça mais les mal saints les monopolistes de pouvoir et les vampires de l'argent on nous tient de notre cou, cette formule bien maquillée ils la maîtrise comme un gadget ils croient qu'on est bête on comprend rien en rien et il est temps de réagir entre nous et je suis trés confiante pour le collectif LPP c'est le seul espoir

hh le 02/08/2015 à 11h47

pour defendre notre cause et dire non à la hogra on tous des algériens on exige nos droits et on dit non stop on est pas des TNOHA!! main dans la main on va arriver inchallah à la bonne formule mayaklouna manaklolho au moins ça!! - enlevez nous le taux d’intérêt ( c'est riba on ne va même pas être béni par le bon dieu pour notre propre toit) - revoir à la baisse le prix - pour les anciens ADDL 01/02 transférés en LPP le sort de cette population est négligés il faut revoir ce cas

didoo77 le 01/10/2015 à 9h45

bonjour tous le monde est ce que quelqu'un peut m'orienter pour adherer au collectif LPP ou bien à l'association des souscripteur pour le programme LPP merci

Hako le 09/11/2015 à 8h45

Bonjour les 45000 cadres de l'état Algérienne souscripteurs de la plus grande arnaque de suceurs du sang de cette état. Réagissons, Retirons nos dossiers LPP et exiger de récupérer la totalité de la première tranche sans la retenue de ne je sais quoi de 30000 DA. Faisons un comité : nous somme ingénieurs, avocats, juges, médecins, ... faisons nous une association et achetons notre propre terrain et faisant notre propre projet! ne laisser pas les incompétents décident de votre sorts!

MohQuébec le 07/01/2016 à 19h04

Bonjour tout le monde, Moi personnellement, j'ai dû quitter le bled à cause de cette injustice! pour bénéficier d'un logement social il faut toucher 25000DA max pour les 2 conjoints! sinon il faut faire un crédit à la banque: il te disent il te faut un CDI ! façon de bloquer avec un tas de papier pour rien! la dernière fois j'ai entendu dire que avec la crise (Austérité) ils sont en train de faciliter les démarches aux immigrés pour venir investir leurs argent au bled! Lol

Commentaires
11 réactions