Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Auto / Coup de cœur

Coup de cœur

Harley Davidson compte regrouper les motards du monde entier

Le concessionnaire algérien de la moto mythique américaine Harley Davidson a vendu 23 unités en 14 mois depuis sa présence en Algérie. Le responsable de la marque, Abdelghani Mecheti, qui prévoit plusieurs manifestations pour faire connaître aux Algériens la nouvelle gamme et l’habillement des motards, compte vendre 50 motos durant cette année. Dans une rencontre avec la presse nationale au showroom de Blida, M. Mecheti annonce la création d’un événement sans précédent : faire venir les motards du monde entier possédant une Harley Davidson afin de sillonner l’Algérie en compagnie des motards algériens. Il annonce aussi que durant le premier trimestre de cette année, il y aura des soldes et le déstockage pour faire venir les mêmes modèles qui sont partout dans le monde de la Harley Davidson. Pour lui, “l’Algérien amoureux et amateur de cette marque ne sera pas lésé par rapport aux motards du monde”. Dans son plan d’action, le concessionnaire compte, lors de la journée internationale de la femme, c’est-à-dire le 8 mars prochain, organiser une journée d’initiation, au profit des jeunes filles et des femmes en général, de la Harley Davidson. “Ainsi, nous briserons le mur qui s’installe chez nous et qui sépare les hommes des femmes”, tient à dire M. Mecheti qui compte organiser, en collaboration avec la Gendarmerie nationale et la police, des journées de sensibilisation du public à la sécurité routière et au code de la route. “C’est pour faire comprendre aux gens que les motards ne sont pas forcément des chauffards et qu’il faut les respecter en tant que tels.” Par contre, il lance un appel aux motards de respecter les normes de la sécurité routière, tel le port du casque. Le même responsable annonce la création aussi d’un club “le Press Team” de journalistes qui désirent conduire une Harley Davidson. Pour cela, les responsables de cette marque ont prévu une formation technique aux représentants de la presse avec, à la clef, une formation gratuite pour l’obtention du permis A (motos). Au cours de cette journée, les journalistes ont été conviés à tester un simulateur de sensation de la Harley Davidson sur un Jumpstart. Cet équipement est une sorte de plateforme sur laquelle on pose la Harley Davidson pour des mesures de sécurité et on peut accélérer et passer des vitesses comme si on était sur la route. Il faut dire que le concessionnaire de Harley Davidson Algérie vient de couper l’herbe sous le pied de certains importateurs qui optent pour l’importation des motos de bas de gamme et dangereuses à conduire.

K. F