Scroll To Top
FLASH
  • Ligue1 (matchs disputés samedi): CRBT 1-1 NAHD; OM 2-0 JSS; CRB 0-0 CSC; USB 2-2 MCO; USMBA 0-1 PAC; MCA 2-0 JSK
  • Demi-finale retour de la ligue des champions africains: WAC 3-1 USMA (0-0 à l'aller)
  • Buts du WAC:El Karti (26′), Bencharki (54′ et 90'+3). Le but de l'USMA a été inscrit par Abdelaoui (67′)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Auto / Coup de cœur

Coup de cœur

Le Lion revient au Dakar

C’est officiel, le constructeur automobile français Peugeot, quatre fois victorieux du Dakar, reviendra en 2015 sur le célèbre rallye-raid. L’annoncé a été faite par le directeur du rallye, Etienne Lavigne, avant que la nouvelle ne fasse le tour du monde. “On salue le retour du Lion sur le Dakar”, a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse au cours de laquelle il a présenté le parcours une boucle de Buenos Aires. Peugeot a déjà remporté quatre fois de suite le Dakar au siècle dernier, quand il se déroulait en Afrique, avec des 205 Turbo 16 (1987, 1988) puis des 405 Turbo 16 (1989, 1990). L’arrivée du constructeur français avait alors bouleversé l’histoire du rallye. Par son emprise et par ses aventures, dans la droite ligne de la grande épopée du rallye-raid. En 1988, Peugeot part ainsi pour défendre son premier titre acquis l’année précédente. Mais Ari Vatanen, en tête du rallye à Bamako, est victime d’un coup de théâtre hallucinant : sa voiture est dérobée et ne sera retrouvée que bien trop tard. Le Finlandais est déclassé. L'écurie française s’impose grâce à son compatriote Juha Kankunnen. Mais Vatanen se rattrapera l’année suivante puis en 1990. Après ce titre, la marque quitte le rallye-raid. Cette mainmise sur le Dakar était intervenue dans la foulée de ses quatre premiers titres mondiaux en rallye (1985 et 1986, pilotes et constructeurs) conquis grâce aux Finlandais Timo Salonen et Juho Kankkunen, dirigés par Jean Todt. Todt, futur président de la Fédération internationale de l’automobile (FIA), a ensuite fait triompher la marque française aux 24 Heures du Mans (1992, 1993, avec la 905). Peugeot est ensuite revenu en rallye pour glaner trois nouveaux titres mondiaux des constructeurs (2000 à 2002) et deux titres pilotes (Grönholm, 2000 et 2002) avec la 206 WRC et au Mans (victoire en 2009 avec la 908). Ainsi, Peugeot Sport, Red Bull et Total s’attaquent à un nouveau défi de l'extrême : les 10 000 km du rallye raid le plus long et le plus difficile au monde ! Dès 2015 et après 25 ans d’absence, le Lion sera prêt à rugir de nouveau sur le Rallye Dakar avec des dompteurs prestigieux nommés Carlos Sainz et Cyril Despres.

F. B