Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Automobile / Coup de cœur

LES RÉFRACTAIRES ET RETARDATAIRES EN SONT LA RAISON

Les centres de contrôle technique explosent

© D.R.

On impute souvent le rush et les longs rendez-vous dans les centres de contrôle technique automobile à la gestion, voire aux délais de révisions rallongées à 20 minutes. Mais selon des données fournies à Liberté-Auto par certains centres, il est vrai que “ce contrôle était devenu plus exigeant, plus complexe, légèrement plus cher, en plus de l’obligation de mise en conformité du véhicule par son propriétaire. C’est vrai aussi qu’avant la date fatidique, les demandes de rendez-vous explosent dans les centres de contrôle. Mais on continue à recevoir des automobilistes qui accusent des retards de 3 à 6 mois, voire une année ! Du coup, les carnets de rendez-vous des centres de contrôle technique automobile explosent”. Les raisons de ce rush sont ainsi imputées aux réfractaires contraints de faire ce contrôle, mais aussi aux récidivistes. “À partir de là, expliquent nos sources, les autres raisons demeurent objectives, à savoir un contrôle technique plus long, beaucoup plus de points à vérifier, beaucoup plus de points à corriger impérativement, durée de réparation du véhicule courte, contre-visites et augmentation du prix du contrôle, bien que ce dernier n’influe pas sur les bourses”. Autres paramètres de ce rush, l’arrivée du mois de Ramadhan et, ensuite, des grandes vacances. Ces deux facteurs ont fait que les centres de contrôle sont souvent débordés malgré la prolongation des horaires de travail et le nombre illimité de véhicules à contrôler. À bon entendeur…


F. BELGACEM


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER