Scroll To Top
FLASH
  • Demi-finale retour de la ligue des champions africains: WAC 3-1 USMA (0-0 à l'aller)
  • Buts du WAC:El Karti (26′), Bencharki (54′ et 90'+3). Le but de l'USMA a été inscrit par Abdelaoui (67′)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Auto / Coup de cœur

TECHDAYS AUDI ACTE IV DÉDIÉS AU DRIVING EXPERIENCE

Tonalités et fortes sensations sur l’asphalte et le tout-terrain

Le Quattro maîtrisé, la garde au sol aussi, mais surtout les technologies et motorisations vulgarisées, Audi Algérie passe à un cap qu’aucun concessionnaire n’a osé, jusqu’ici, franchir : le Driving Experience. Soit une première en Algérie signée par la marque aux quatre anneaux, officiellement représentée par le groupe Sovac. Il y a d’abord la formation. À commencer par les tonalités que les bagnoles sport et 4X4 respirent. Créé, en 1988 en France, par Bruno Arnoud, formateur, consultant et pilote hors pair depuis 25 ans chez Audi, le Driving Experience est, jusqu’ici, réservé aux seuls pays européens, l’Australie et bien d’autres pays où les clients avant-gardistes ont droit à cette formation et essai dynamiques. Bruno Arnoud, devenu au bout de ce 4e Techdays Monsieur Audi pour les médias spécialisés, révélera que cette expérience sera généralisée pour prendre la forme, après le Centre d’essai et de recherche (Ceram-Îles de France) de Campus près de Montpellier.
L’activité de conduite se fera alors, théoriquement d’abord, sur deux tonalités. La première dédiée aux technologies Quattro, un système d’intégration permanent, et les autres systèmes de sécurité et de confort. On citera, entre autres, l’EDS, l’ABS, l’ESC (ESP), le BAS (AFU), le HDC, l’ASR, Audi Drive Select et Audi Park Assist.
Ensuite, pour la seconde tonalité, le comportement du conducteur et la mise en valeur des motorisations Audi. De la position de conduite, en passant par les mains au volant, la projection du regard, la synchronisation du volant-pédale, jusqu’à la maîtrise des systèmes de freinage, Bruno Arnoud a passé en revue toutes les techniques inhérentes pour réussir les deux circuits réalisés par le patron d’Audi Algérie, Patrice Franck et son staff. Bruno Arnoud insistera, notamment, sur les trois familles de technologies réparties sur le freinage, la maîtrise des accélérations et la stabilité avec un sans-faute, à défaut le candidat se confond avec son propre échec. Dans la peau des grands pilotes, les journalistes ont mis à rude épreuve les Q3 et Q5, A3  Sportback, A3 Limousine et le modèle sportif la S3. D’abord sur un circuit dédié au Jim-Canard, avec des pics d’accélérations vertigineux, ensuite avec des vitesses modérées sur des terrains accidentés. Après quoi, toutes ces étapes ont étédédiées, durant le week-end dernier, aux clients Audi pour découvrir la sportivité associée à l’avance technologique d’Audi. Pari réussi pour Audi Algérie d’intégrer cette expérience internationale en Algérie, le groupe Sovac aura droit à une note complète pour une expérience très appréciée par les journalistes, d’abord, et les clients, ensuite, qui, par ailleurs, en redemandent…
 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER