Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Culture / Culture

Hamidou Messaoudi L’A ANNONCÉ HIER À ALGER

1,7 million de visiteurs au 22e Sila

©Yahia/Liberté

Après onze jours marqués par des expositions-ventes, séances dédicaces, rencontres, tables rondes, le 22e Sila (Salon international du livre d’Alger) a été clôturé dans la journée de dimanche 5 novembre. À cet effet, le commissaire du Sila, Hamidou Messaoudi, a animé dans la matinée d’hier une conférence de presse à la BN d’El-Hamma pour donner le bilan de cette édition. D’emblée, dans son intervention, le commissaire s’est félicité du bon déroulement de cette manifestation, qui gagne de plus en plus le public. À ce propos, il a annoncé que 1,7 million de personnes ont visité le Sila. “Pour cette édition, nous avons eu plus de visiteurs que l’an dernier. Les 1er et 3 novembre, nous avons constaté une grande affluence du public”, a-t-il annoncé. Ces chiffres avancés par M. Messaoudi ont été obtenus grâce aux portiques installés à l’entrée des pavillons. Ces statistiques sont-elles vraiment fiables ? Sur place, nous avons constaté tout au long de l’événement que l’affluence du public était moindre que les années précédentes. Pour revenir au bilan, le conférencier a rappelé que 52 pays ont participé à cette édition (970 maisons d’édition, dont 314 algériennes). “Il y a eu une forte présence des éditions arabes, à savoir 17 pays y ont participé, parmi les exposants nous avons reçu 97 éditions égyptiennes”, a-t-il fait savoir. Concernant les ouvrages, 263 000 titres ont été proposés par les exposants. “L’Algérie a exposé un total de 80 000 titres, dont 120 nouveaux ouvrages”, a signalé M. Messaoudi. Et de poursuivre : “Tous ces ouvrages algériens présentés au Sila devraient être disponibles dans les autres wilayas et communes. Il ne faut pas attendre seulement cette manifestation pour encourager la lecture.” Au sujet des petits couacs que connaît le Sila à chaque édition, le commissaire a souligné que “nous n’avons pas eu de problèmes avec les éditeurs, ils ont respecté le règlement intérieur du salon. Et aucun livre n’a été retiré durant cette édition”. Questionné sur les livres volés du stand des éditions Koukou, il a informé : “Nous avons remboursé l’éditeur au dernier centime.” Pour le commissaire du Sila, l’un des soucis récurrents, et qui entrave le bon déroulement de ce rendez-vous culturel, est la Safex. “Depuis son inauguration en 1968, l’infrastructure est la même ! Le parking est trop exigu pour contenir tout le monde, et cette situation décourage les intéressés.” Suite au bilan, Hamidou Messaoudi a donné les dates de la 23e édition, qui se déroulera du 24 octobre au 3 novembre 2018. Et le pays invité d’honneur sera la République de Chine.

R. C.

Publié dans : Sila

ARTICLES CONNEXES


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER