Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Culture / Culture

DISPARITION DU CHANTEUR ORANAIS AHMED FETHI

Adieu l’artiste !

 Après plus d’une décennie de lutte contre une grave maladie qui lui imposa de garder le lit, le chanteur Ahmed Fethi est décédé lundi dans son domicile à El-Amria (wilaya de Aïn Témouchent). Ce monument de la chanson oranaise surnommé “Le rossignol” dans les années 80-90 s’est distingué aux côtés de Souad Bouali, Sorya Kinane, Abdelkader Cherigui, Baroudi Bekhada, Houria Baba... Les auditeurs de la radio régionale El-Bahia, qui écoutaient cet artiste et qui l’ont suivi tout au long de son parcours, resteront marqués par ses titres tels que Mat’loumiche, Kol’ha ou saâdou et Kif Aâmali ou hilti… Ahmed Fethi, ce descendant d’une famille de révolutionnaires, a toujours dénoncé la marginalisation des jeunes artistes, en particulier durant la décennie noire. Compositeur-interprète, il nous a quittés en silence sans crier gare, laissant le monde artistique en deuil. Son enterrement devait avoir lieu hier au cimetière des martyrs d’El-Amria. Repose en paix l’artiste !


M. LARADJ

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER