Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Culture / Culture

Elles étaient programmées dans le cadre du 11e FIOFA

Annulation des projections à Sidi Bel-Abbès

Le dernier film de Rachedi devait être projeté à Sidi Bel-Abbès © D.R.

Dans le cadre du 11e Fiofa (Festival international d’Oran du film arabe), trois projections étaient programmées à la salle Amarnas, à Sidi Bel-Abbès. Mais la désorganisation et l’absence de coordination du commissariat de cet évènement a mené à l’annulation des représentations prévues pour ce rendez-vous cinématographique.
En effet, selon la direction de la culture de Sidi Bel-Abbès, tout a commencé jeudi dernier en début de matinée, où tout était fin prêt pour la projection du film Leïla et les autres de Sid-Ali Mazif. Mais à la surprise générale, les principaux concernés étaient aux abonnés absents ! À savoir les organisateurs du Fiofa, notamment le commissaire du festival Brahim Sedikki, et le réalisateur Sid-Ali Mazif, qui étaient attendus pour honorer de leur présence l’ouverture de cette manifestation dédiée au cinéma, et ce, aux côtés des autorités de la wilaya et de nombreux cinéphiles.
Ainsi, suite à une attente de plusieurs heures, ce n’est qu’en fin d’après-midi de jeudi que le commissaire du festival a daigné se montrer à la salle Amarnas pour animer une conférence de presse, alors que la direction de la culture ainsi que les journalistes n’ont pas été avertis. Finalement, le premier responsable du Fiofa, est reparti à Oran et, depuis, aucun des trois films prévus n’a été projeté et les raisons de cette “annulation” demeurent inexpliquées.
Pour rappel, les films qui devaient être diffusés sont Les sept remparts de la citadelle d’Ahmed Rachedi, El-Achiq de Amar Si Fodil et Ibn Badis du Syrien Bassil Al-Khatib.


A. BOUSMAHA

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER