Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Culture / Culture

Premier film pour enfants made in DZ

Avant-première nationale du “Bélier magique” à Constantine

Organisée par l’association culturelle Numidi-Arts (les zinzins du cinéma) de Constantine, la projection en avant-première nationale du long métrage Le bélier magique a eu lieu hier à la maison de la culture Malek Haddad de Constantine.
Considérée comme le premier film pour enfants jamais réalisé dans le cinéma algérien, cette fiction de 90 mn, produite par le CADC et la boîte Lalla Moulati, relate l’aventure de quelques élèves en visite au zoo d'Alger où ils font la rencontre d’animaux mais aussi du directeur du zoo qui s'avère être, à la grande surprise des élèves, un magicien. Khawla, une des élèves, et son ami le bélier qui ne veut pas être égorgé partagent à eux trois un secret. La journée au zoo ranime l'amour et le respect des élèves pour tous les animaux. Pour le réalisateur du film, Saddek El-Kebir, ce long métrage est “un film pour petits et grands. Il parle des droits de l’enfant et des droits de l’animal. Il a également une portée pédagogique et cinématographique surtout que nous sommes dans une période de changement à travers laquelle nous voulons construire une nouvelle Algérie et peut-être que ce film aussi va ramener les gens vers le cinéma qu’ils ont abandonné depuis longtemps”, a-t-il martelé. Et d’ajouter : “Une chose : nos enfants ont vraiment besoin de cinéma et de théâtre, c’est très important, et ce film est une très bonne occasion.” Tourné en 2016 entre Alger, El-Kala et Jijel, le film regroupe plusieurs acteurs, notamment Rym Takoucht et Mustapha Laribi ainsi qu’une vingtaine de comédiens en herbe, à l’instar de Slimane Selimi, Norhene Zeride, Fatiha Keroumi, Saddek El-Kebir. “Je suis très heureux d’avoir été parmi les acteurs de ce film, c’est une très belle expérience qui m’a permis d’apprendre beaucoup de choses dans ce domaine. J’ai été choisi pour ce rôle grâce à mes anciennes participations dans le film Le puits et aussi grâce à des pièces théâtrales avec ma troupe d’El-Ghouat”, nous confie le jeune comédien Slimane Selimi. Par ailleurs, Lounis Yaou, président de l’association Numidi-Arts, dira à cette occasion : “Comme nous sommes la seule association à Constantine qui possède un ciné-club, nous avons invité Sadek Lekbir pour la projection en avant-première nationale de son film.” Tout en regrettant que “les gens ne voient plus de films parce que nous n’avons plus de salles de cinéma, dans notre association nous maintenons cette activité comme une sorte de combat”.
Concernant les activités de l’association, M. Lounis a fait savoir que “la maison de la culture Malek-Haddad abritera du 22 au 27 mars courant les premières journées du théâtre lycéen, une première dans la ville de Constantine et dans l’histoire du 4e art algérien. Organisé par l’association Numidi-Arts, à savoir sa commission les zinzins du théâtre, cet évènement verra la participation de 12 lycées, qui seront évalués par un jury de professionnels”. À noter que cet événement sera organisé en partenariat avec la direction de l’éducation et la direction de la culture de la wilaya.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER