Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Culture / Culture

Cette 9e édition est promise à un succès populaire

“Cinéma sous les étoiles” fait son come-back à Annaba

Cet évènement estival et populaire organisé par l'Institut français de Annaba dans l'enceinte de l'école supérieure de gestion (ex-lycée Pierre et Marie-Curie) a débuté mardi. Au programme, la projection de quatre longs métrages sur grand écran gonflable, en plein air, dans la cour même de l’établissement universitaire.

Après une absence remarquée de deux années dans la ville où cette manifestation a vu le jour pour la première fois, en 2010, “Cinéma sous les étoiles” revient à Annaba cette semaine (du 17 au 20 juillet), avec de nouvelles productions pour le bonheur des cinéphiles de tous âges. Cet évènement estival et populaire organisé par l'Institut français de Annaba dans l'enceinte de l'école supérieure de gestion (ex-lycée Pierre et Marie-Curie), située en plein centre de la ville côtière, a débuté mardi. Au programme quatre soirées familiales de vrai cinéma sur grand écran gonflable et en plein air dans la cour même du prestigieux établissement universitaire. En guise d'entrée en matière, la direction de l'Institut français de Annaba organisatrice du CSLE Annaba 2018 a ainsi proposé, mardi en soirée, Ma vie de courgette, un film d'animation en volume helvético-français réalisé par Claude Barras, qui est sorti dans les salles en 2016. Il s'agit d'une libre adaptation du roman Autobiographie d'une courgette de Gilles Paris. Comme attendu, cette première projection destinée aux enfants de plus de 6 ans (et aux moins jeunes) a attiré beaucoup de familles ravies de partager un spectacle avec leurs enfants dans un cadre des plus agréables. Mercredi, deuxième journée de cette activité, a été consacré à la projection du film L'Ascension, du réalisateur Ludovic Bernard. Ce film grand public distribué en 2017 est inspiré de l'œuvre de Nadir Dendoune Un tocard sur le toit du monde, un récit qui raconte avec amour et tendresse le défi inimaginable que s'est lancé un jeune de banlieue, chômeur et désargenté, en tentant d'escalader le mont Everest, rien moins que ça, juste pour épater sa petite amie. Sahara, un long métrage d'animation franco-canadien, sorti lui aussi en 2017 est proposé aujourd'hui à 20h30 aux moins de 3 ans accompagnés de leurs parents. Ce film de 1h 26' réalisé par Pierre Coré, d'après un scénario que ce dernier a co-écrit avec Nessim Debiche et Stéphane Kazandjian, devrait attirer beaucoup de familles, espère-t-on. Pour clore ce cycle, certes de courte durée mais ô combien précieux pour les amateurs du 7e art de Annaba, ville qui n'a plus une seule salle de cinéma, l'Institut français propose à voir ou à revoir vendredi Good luck Algeria, une comédie franco-belge réalisée par Farid Bentoumi et sortie en 2016. Rappelons que ce film de 1h30' a déjà été projeté “sous les étoiles”, en juin 2016, dans le théâtre romain antique de Guelma et dans d'autres villes algériennes, toujours à l'initiative de l'Institut français d'Algérie. Ravi et encouragé par la réussite de cette première journée de projection en plein air, le directeur de l'Institut français de Annaba, Bertrand Furic, assure que les actions cinématographiques, notamment le concept de projections grand public en plein air, constituent un secteur de coopération active articulée à la stratégie des autorités algériennes. “Je suis d'autant plus motivé que j'ai toujours fait de la lutte contre l'inégalité des chances à l'accès aux activités culturelles dans leur diversité un combat personnel. ‘Cinéma sous les étoiles’ est justement un évènement populaire et nous ferons en sorte que cette manifestation soit partagée par l’ensemble du réseau, à Constantine, Tlemcen, Oran et partout où ce sera possible”, confie M. Furic.


A. Allia


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER