Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Culture / Culture

Il aura lieu en février 2019 en Algérie, Maroc et Tunisie

Création d’un festival maghrébin pour redynamiser le théâtre

(de gauche à droite) MM. Abdelhak Afendi, Mohamed Yahiaoui et Fadhel Jaïbi lors de la conférence de presse. © D.R.

Les trois pays du Maghreb procéderont à la signature d’un partenariat relatif au 4e art, qui verra, entre autres, la tenue d’ateliers à l’adresse de jeunes comédiens, d’un festival et la création d’une école théâtrale maghrébine.

Les directeurs des théâtres nationaux algérien et tunisien, respectivement Mohamed Yahiaoui et Fadhel Jaïbi, ainsi que Abdelhak Afendi, représentant du ministère marocain de la Culture et des Télécommunications, ont animé une conférence de presse hier dans la matinée au TNA (Théâtre national algérien). Durant cette rencontre, les responsables ont donné les grandes lignes de leur convention – qui sera signée prochainement – visant à redynamiser le 4e art au Maghreb. Entre la création d’une école de la comédie, d’un festival qui se déroulera dans les trois pays à partir de février 2019, d’ateliers et la production commune d’une pièce théâtrale, l’accent sera surtout mis sur la formation de jeunes comédiens. M. Jaïbi dira à ce propos que le volet formatif sera pris en charge par l’École de l’acteur en Tunisie, créée il y a quatre ans. “Nous avons élaboré une stratégie au Théâtre national tunisien, fondée sur la formation de l’acteur. Nous entendons partager cette expérience qui intéresse nos amis du Maroc et de l’Algérie qui vont s’y associer.” Et de poursuivre : “La deuxième étape sera un stage à l’intérieur du TNT, à travers des contrats de créations. Nous comptons aussi échanger nos expériences, nos spectacles, nos productions et notre expérience de formateurs. Le couronnement de tout cela sera la création d’un festival, afin de ressusciter le vieux festival du théâtre maghrébin.” Les troupes théâtrales qui prendront part à la première édition du festival, qu’abritera l’Algérie, seront sélectionnées par les trois théâtres régionaux et nationaux de ces pays, avant de se produire successivement en Tunisie, en Algérie et au Maroc, durant une quinzaine de jours, a précisé le directeur du TNA. Dans le même sillage, des tournées théâtrales auront lieu pendant toute l’année dans les trois pays, à la suite de la signature prochaine de ce partenariat, ont indiqué les conférenciers. Même si, a avoué M. Jaïbi, “cette démarche ne révolutionnera pas le théâtre, elle pourra apporter une nouvelle vision des choses à partir de nos propres expériences et nous permettra de nous améliorer et de dépasser nos propres carences”.


Yasmine Azzouz

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER