Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Culture / Culture

Culture

… culture en bref…

6e édition du festival “Lire en fête” à Bouira
 C'est bien connu, la lecture est une passion qui s'acquiert dès le plus jeune âge. Malheureusement, de nos jours, les enfants sont beaucoup plus attirés par la télévision, les tablettes et autres smartphones et délaissent peu à peu le geste pourtant si simple de prendre un bon livre. C'est dans le but de sensibiliser les jeunes enfants à l'importance de la lecture et leur redonner le goût de s'évader dans les pages bienveillantes d'un bon livre, que la sixième édition du festival dédié au livre et à la lecture, “Lire en fête”, s’est ouverte, samedi dernier, à la bibliothèque centrale de Bouira. Durant cinq jours, plusieurs activités sont au programme, notamment des ateliers de langues et apprentissage à la lecture, des ateliers de lecture, de dessin et d’art divers. Des concours et des compétitions artistique, scientifique et culturelle seront au menu de ce festival qui avait connu un énorme succès durant ses cinq dernières éditions. Ainsi, des moyens matériels et humains ont été mobilisés à cette occasion par le commissariat de cet événement. Cette manifestation culturelle, laquelle coïncide avec les vacances scolaires, permettra à coup sûr de drainer énormément de monde. Selon les organisateurs, les activités du festival “La lecture en fête” ne se limiteront pas uniquement au chef-lieu de wilaya. Ils s’étendront à travers les 45 communes de Bouira. “J’ai ramené mes enfants pour assister et participer à cette manifestation de lecture. C’est une belle initiative prise par la wilaya et qui coïncide avec la période des vacances”, dira une mère de famille rencontrée à la première journée de ce festival. Ce genre d'événement prend toute son importance, lorsqu’on sait que, selon de récentes statistiques, l'Algérien ne lit que... 6 minutes par an ! En effet, lors d'un colloque national sur “la lecture et les mécanismes de sa promotion dans les bibliothèques publiques à l’aune des mutations et des nouvelles évolutions”, organisé à Tamanrasset, ayant regroupé près d'une soixantaine de participants issus de 12 wilayas, les spécialistes ont noté que les Algériens lisent peu, très peu même.
RAMDANE B.

5e édition du festival Aderyis à Tifra (Sidi Aïch)
 L’association culturelle Ithri Ibouraine a organisé, du 17 au 19 mars, la 5e édition du festival Aderyis, au centre culturel Hami-Arezki de Assam (commune de Tifra, Sidi Aïch). Plusieurs activités culturelles étaient au programme, notamment un récital poétique, du théâtre, de la danse kabyle et des conférences-débats animées par Younès Aïdli et Karim Chikh. Pour cette édition, un hommage a été rendu au chanteur Idir Akfadou pour ses 40 ans de carrière. Le festival devait être ponctué également de concerts dédiés au chant kabyle. Le programmé concocté par les organisateurs de ce festival devait faire sortir, en l’espace de trois jours, cette région de Kabylie de sa léthargie.
A. HAMMOUCHE


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER