Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Culture / Culture

Culture

…Culture en bref…

Le cinéma colombien s’invite à Béjaïa
Du 31 mars au 2 avril, l’association Project’heurts en partenariat avec l’ambassade de Colombie en Algérie et la Cinémathèque algérienne, organise les journées du film colombien à Béjaïa. Cet évènement se veut une occasion pour découvrir cinq productions colombiennes. Cinq films (longs-métrages fiction et documentaire), récents de ce pays seront donc à découvrir à la cinémathèque de la ville. Pour l’ouverture, il est prévu la projection du documentaire Gabo (2014) de Justin Webster, ce soir à 17h30. L’après-midi de vendredi sera marquée par deux fictions : la première à 15h, La sirga (2013) de William Verga et la seconde à 17h30, Del amor y otros deminios  (2009) de Hilda Hidalgo. Quant au dernier jour de ces journées du film colombien, il sera ponctué par la projection du documentaire Porro hecho en Colombia d’Adriana Lucia à 14h30, et le film dramatique Los viajes del viento de Ciro Guerra, à 17h.
R. C.

Festival “Lire en fête” d’Aïn Témouchent
 Cette 5e édition du festival “Lire en fête” qui vient d’entamer sa 2e semaine dans la wilaya d’Aïn Témouchent, a ciblé deux établissements dont le centre de santé  de Chabat El Leham qui est doté d’une unité pédiatrique et celui de l’enfance assistée de Béni Saf. Les enfants ont eu droit à des spectacles de magie et de clown suivis de distribution de livres éducatifs et de ballons. Une telle initiative a donné du baume au cœur des bambins qui n’ont pas manqué d’afficher leur joie. Les organisateurs de cet évènement ont ciblé également les établissements pénitentiaires qui reçoivent des mineurs et ce, dans le cadre d’une convention signée entre le ministère de la Justice et celui de la Culture. À ce titre, le commissariat du festival a programmé deux manifestations culturelles dans le centre de rééducation de la wilaya, avec la présentation de pièces théâtrales et des spectacles de détente destinées exclusivement à la jeune population carcérale dont l’objectif est la réinsertion des  jeunes délinquants. Il est utile de rappeler que ce festival a créé une animation exceptionnelle lors de ces vacances de printemps avec ces nombreux enfants accompagnés de leurs parents qui se sont succédés à travers les différents ateliers de dessin, de conte et de peinture à la bibliothèque Malek- Bennabi de Aïn Témouchent. Un concours culturel inter-établissements organisé chaque après-midi a ciblé en particulier les enfants des communes de l’intérieur de la wilaya,  qui ont été pris en charge par le commissariat du festival. Par ailleurs, le bibliobus doté d’un millier d’ouvrages a  parcouru l’ensemble des communes des huit daïras. Enfin, le festival qui dure jusqu’au 2 avril, prévoit  aussi des excursions et visites du musée du Moudjahid de Béni Saf au profit d’une centaine d’élèves accompagnés de leurs encadreurs.
M. LARADJ

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER