Scroll To Top
FLASH
  • L'Algérie a enregistré 219 nouveaux cas de coronavirus (Covid-19) et 5 décès durant les dernières 24 heures
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Culture / Culture

EN BREF

…CULTURE EN BREF… CULTURE EN BREF…

© D.R

INSTITUT CERVANTES D’ALGER
-Deuxième session de cours d’espagnol par vidéoconférence

Dans un communiqué de presse adressé à notre rédaction, l’Institut Cervantès d’Alger annonce la reprise des cours d’espagnol par vidéoconférence. Cette décision a été prise suite au “succès de la première session auprès du public car plus de 400 personnes ont rejoint ces cours sur tout le territoire national.” A noter que cette formule de cours est destinée aux adultes, aux adolescents et aux élèves de terminale. “Donnant suite à cette forte demande, l’Institut Cervantes a entamé lors de ce mois de juin de nouvelles inscriptions pour des cours intensifs d’été qui auront lieu du 22 juillet au 27 août.”

A cet effet, ceux intéressés par ce programme pourront “intégrer ces cours en ligne depuis chez eux ou depuis leur lieu de vacances. Ils ne connaîtront donc pas les contraintes du cours présentiel.” Concernant les élèves de terminale, ils pourront suivre des cours généraux du 6 juillet au 27 août. “Ce qui permettra au futur bachelier de se préparer pour l’épreuve de langue espagnole en révisant le programme de l’année scolaire écoulée.” Pour rappel, répondant à la demande de certains parents, l’Institut Cervantes a programmé des cours d’espagnol pour les adolescents âgés entre 11 et 14 ans. Pour plus d’informations, consulter la page Facebook de l’Institut Cervantes d’Alger ou écrire par email à l’adresse : www.argel.cervantes.es et infoarg@cervantes.es

 


R. C.

 

Concours national de poésie
-L’AARC prolonge l’appel à candidatures

Dans le cadre du concours national de poésie 2019, qui a vu une participation importante dans différents genres (el-Fasih, Malhoun et amazigh), l'Agence algérienne pour le rayonnement culturel (AARC), a souligné dans un communiqué, avoir pris du retard en raison de la crise sanitaire. Et les organisateurs d’indiquer que toutes les œuvres poétiques reçues ont été comptabilisées, enregistrées et présentées à un jury composé de spécialistes dans ce domaine. Par ailleurs, après lecture des textes, il a été constaté que nombre de participants n’atteignaient pas le niveau requis. A cet effet,  le jury a suggéré le prolongement du délai du concours afin de permettre un plus grand nombre de participation possible et de créer une atmosphère de compétition plus large. Par conséquent, l’AARC conserve toutes les œuvres déjà reçues à la première édition et s'engage à les intégrer dans la deuxième édition 2020, dont le règlement et les délais seront annoncés dans les prochains jours via les médias sociaux. 

 

 


R. C.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER