Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Culture / Culture

Mali

Des forces canadiennesen août prochain au Mali

Ottawa a également annoncé la présence des forces canadiennes au Mali dès la fin du mois d’août prochain. Le gouvernement fédéral a, en effet, donné son accord pour le déploiement d’une force opérationnelle pour soutenir la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma). On ignore, pour l’heure, les détails de cette nouvelle implication du Canada dans le conflit malien. Des responsables canadiens se sont bornés à dire que des discussions avec l’ONU allaient peaufiner le déploiement concret de cette mission. La Minusma reste l’une des missions onusiennes les plus meurtrières avec plus de 150 morts, entre militaires et experts. La France qui pilote l’opération Barkhane a déjà du mal à s’en sortir. Bombant le torse, le président américain Donald Trump a menacé, mercredi, de frapper la Syrie, avant de revenir à de meilleurs sentiments le lendemain. Réuni jeudi avec son équipe de sécurité nationale sur le dossier syrien, Donald Trump avoue ne pas avoir encore pris de décision sur de possibles frappes aériennes, en guise de représailles suite à l’attaque chimique dans l’enclave rebelle de Douma. “Aucune décision finale n’a été prise”, a déclaré Sarah Sanders, porte-parole de la Maison-Blanche, citée par l’AFP, précisant que le président Trump allait poursuive les discussions avec ses homologues britannique et français.                                                                   

  Y. A.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER