Scroll To Top
FLASH
  • L'Algérie a enregistré 219 nouveaux cas de coronavirus (Covid-19) et 5 décès durant les dernières 24 heures
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Culture / Culture

Programme culturel de la wilaya de Médéa

Des soirées dédiées au monologue et à l’humour

La maison de la culture Hassan-El-Hassani © D. R.

Dans le prolongement de son programme culturel estival lancé sous le slogan “Des vacances chez nous”, la maison de la culture Hassan-El-Hassani organise la 2e  édition des soirées du monologue et de l’humour, du 18 au 22 août au théâtre de plein air.

Les organisateurs ont choisi de faire appel à des figures emblématiques de la scène artistique et de la télévision. Mourad Saouli, comédien et humoriste originaire de Sétif, et figure très connue de la télévision, notamment par l’émission “Café Gosto”, inaugurera cette 2e édition, tandis que son compère, Djamel Zirag, et néanmoins coqueluche de la même émission, animera la deuxième soirée.

Zoubir Belhor viendra, lui, d’Oran pour égayer l’ambiance de la troisième soirée, en puisant de son riche répertoire de comédien au talent avéré, lui qui a déjà campé plusieurs rôles dans des feuilletons et spectacles comiques, notamment dans Comédie Fen, Arab casting, etc. Quant à l’humoriste Amine Boumediene, il viendra d’Alger pour animer la 4e soirée.

L’homme est connu dans le milieu du cinéma pour avoir campé un rôle central dans le film algérien Essaha (La place), une comédie musicale grâce à laquelle il a obtenu le prix de l’interprétation masculine au Festival du film arabe d’Oran. Il est également musicien versé dans le genre rap.

Le must des soirées sera certainement le spectacle que donnera le comédien Larbi Kaouane. Originaire de Sétif, il s’est bâti une solide réputation dans le milieu théâtral et du monologue. Cette dernière discipline lui a justement permis de se produire dans plusieurs pays, notamment en Espagne, en France et en Italie.

Par ailleurs, Kaouane a également tenu un rôle dans le feuilleton Chafika, de Amar Tribèche.  Le public amateur d’art du monologue et d’humour sera, à coup sûr, gâté pendant ces rendez-vous culturels organisés depuis le mois de juillet,  et qui ont vu défiler des soirées chaâbi et des projections de films algériens à caractère humoristique. 
 

M. EL BEY


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER