Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Culture / Culture

6e Salon Visa for Music

Djam et Samira Brahmia en showcase à Rabat

© D.R.

Du 20 au 23 novembre, des artistes d’Afrique et du Moyen-Orient auront l’occasion de se produire à Rabat et de participer à des speed meeting avec des professionnels de la musique. 

L’évènement phare des mélomanes depuis ces cinq dernières années ouvrira demain ses portes à Rabat. En effet, du 20 au 23 novembre, des musiciens, chanteurs, producteurs, managers ou tourneurs se donneront rendez-vous au Maroc pour vivre pleinement leur passion pour la musique grâce au Visa For Music (VFM). Ce dernier qui célèbre sa sixième bougie est le premier salon dédié aux musiques d’Afrique et du Moyen-Orient, qui tend à promouvoir ses artistes et à exporter leurs œuvres à l’international, et ce, avec la participation d’un grand nombre de professionnels qui, tout au long de la manifestation, iront à la rencontre des groupes et chanteurs à travers des showcases et des speed meetings. À propos de cette manifestation, Brahim El-Mazned (directeur fondateur du VFM) et Younès Boumehdi (président de la fondation Hiba) soulignent dans l’édito du catalogue que “le développement du secteur de la musique au Maroc et à l’échelle africaine passe prioritairement par le renforcement des capacités des divers protagonistes culturels et l’appui apporté aux différentes composantes de cette filière, qu’elles agissent au niveau de la création et de la production ou à celui de la diffusion”. À cet effet, ce salon se “mue naturellement en capitale culturelle africaine par excellence et rassemble à la fois les artistes et acteurs culturels d’Afrique et ceux issus d’autres continents”. Au sujet de la programmation, il est indiqué que, pour cette édition, le jury a sélectionné, parmi près de “mille candidatures déposées, une cinquantaine d’artistes originaires du Maroc et de l’ensemble du continent, du Moyen-Orient, des territoires créoles et d’autres points du globe”. Parmi les artistes retenus qui se produiront en showcase, les chanteurs algériens Djam et Samira Brahmia qui “effectueront leurs prestations scéniques devant les professionnels de la musique et face à des passionnés”. L’Algérie sera également représentée par l’Aarc (Agence algérienne pour le rayonnement culturel), qui tend avec cette participation à “développer des opportunités de promotion et de diffusion de la musique algérienne (échanges culturels, résidences musicales, programmation au niveau des festivals internationaux) et promouvoir la musique algérienne et sa scène musicale actuelle”, est-il mentionné dans le communiqué de l’Aarc, adressé à notre rédaction. Outre les concerts, le Visa For Music se démarque par son traditionnel “Expostand” ou marché des arts, des ateliers et formations sur “Les coulisses de la régie”, “Coaching scénique” ou encore “Management culturel”. Il sera question aussi de plusieurs conférences qui seront inscrites autour du “Rôle des universités et institutions de formation dans le domaine culturel”, “Rencontre autour des marchés et festivals”, “La culture au cœur de la paix sociale”, “Quelle place occupent les femmes dans l’industrie musicale” ou alors une table ronde sur “Le rôle des jeunes dans le processus de développement culturel territorial”. Le programme concocté promet une semaine intense qui vibrera au rythme des musiques du monde et musiques actuelles. 
 

H. M. 



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER