Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Culture / Culture

La manifestation en est à sa 7e édition

Fête de la figue de Barbarie au village Sahel

La figue de Barbarie, un produit du terroir, un label. ©D. R.

Depuis 2011, l’objectif de ce rendez-vous autour de la figue de Barbarie vise, selon les organisateurs, à valoriser notamment les filières de transformation de ce fruit, et ce, dans les domaines alimentaire, humain et animal, pharmaceutique et cosmétique.

Après la Fête de la forge, qui s’est déroulée la semaine écoulée au village Ihitoussène, dans la daïra de Bouzeguène, c’est au tour du village Sahel de célébrer la 7e édition du Festival de la figue de Barbarie. Un fruit très prisé en cette saison d’été en Kabylie, et fêté par les villageois de Sahel qui ont fait de ce fruit un produit économique à promouvoir. Organisée par l’association culturelle et par le comité dudit village, cette manifestation qui s’étalera jusqu’au 13 août, a été marquée, hier, par l’ouverture des expositions, une animation par la troupe Idebalene et par deux conférences animées respectivement par le Pr Madani de l’université de Béjaïa, dont la conférence est intitulée “Figue de Barbarie, une plante stratégique” et par le Dr Hefsih de l’université de Tizi Ouzou, dont la conférence est intitulée “Raquette de l’opuntia”, alors que durant la soirée, il est  prévu une animation culturelle par l’association féminine Tadukli n’tlawin. La journée d’aujourd’hui sera aussi marquée par deux autres conférences animées par Mme Oulbsir sur l’importance de la figue de Barbarie et par M.Hamoum sur la gestion des déchets alors que la journée de demain, et en plus des expositions et des animations prévues, il est programmé une conférence par M. Mahdeb sur les vertus thérapeutiques de la figue de Barbarie. Cette rencontre autour de ce fruit, que recèle abondamment le village Sahel, sera clôturée par un match de handball, par deux équipes féminines, et par un gala artistique. Depuis 2011, l’objectif de ce rendez-vous autour de la figue de Barbarie vise, selon les organisateurs, à valoriser notamment les filières de transformation de ce fruit, et ce, dans le domaine alimentaire humain, animal, pharmaceutique et cosmétique. Par ailleurs, l’association Tigmi du village Mezeguène,toujours dans la daïra de Bouzeguène, fêtera les 16, 17 et 18 août, en collaboration avec l’APC d’Illoula Oumalou et l’APW,  la 5e édition du Festival régional des plantes médicinales. Au programme, figurent notamment des expositions sur les  plantes médicinales, un concours de la meilleure collection florale, un  concours du quartier le plus propre, un concours communal de chant et poésie et une campagne d’initiation au ramassage des ordures.

K. Tighilt


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER