Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Culture / Culture

…SOUFFLES…

Fidèles d’un Dieu Protecteur et foules d’un dieu protégé !

“Ton image est dans mon œil, - Ton mémorial sur mes lèvres, - Ta demeure en mon cœur, mais où te caches-tu donc ?” (El Hallaj)

 

Pour toutes les confessions monothéistes, depuis la nuit des temps, Dieu, Yahvé ou Allah qu’importe l’appellation, est le créateur de la vie, le Protecteur de tous les êtres vivants et de toutes plantes, le Souffleur de tous les sentiments d’amour. Adorateur ! Avec le temps, l’argent, la politique et l’égoïsme humain, cet Adorateur Unique s’est transformé en deux.
Ainsi nous nous sommes retrouvés devant deux sortes de Dieu. Deux marques différentes, contradictoires plutôt. Ainsi, nous nous avons le Nôtre. Et les autres ont le leur! Notre Dieu, Yahvé ou Allah, qu’importe le nom, est celui qui nous garde. Nous sauvegarde. Nous regarde. Il nous chérit. Nous aussi nous Le chérissons. Il nous donne de la pluie. De l’amour. Nous offre les meilleures grappes de raisin et de la raison. Il est la source de l’amour. Il est la Paix. Le Havre. En sommes c’est Lui qui nous protège.
Leur dieu, le leur, est source de la méchanceté. Il aime le sang. Les égorgeurs. Il adore les guerres. Il adore les enlèvements des filles et des femmes. Il est la source de toutes les haines ou presque. Le destructeur ! Même s’il est méchant, leur dieu restera incapable, faible, et c’est eux qui le protègent par les sabres et les ceintures explosives. Leur dieu est otage.
Leur dieu est un butin de guerre, Le Nôtre est un don d’amour.
Notre Dieu, Yahvé ou Allah, Dieu à nous, c’est lui qui nous garde. Selon Daech, les salafistes, les frères musulmans et leurs dérivés islamistes, qu’importe l’appellation secte, parti ou organisation, dieu a besoin d’une protection. Il faut tuer pour que dieu règne !
Ils ont cherché leur dieu dans les livres de Ibn Taymiyyah, ils l’ont trouvé dans les écrits de Mohamed Ben Abdelwahab, de Sayyid Qutb, il l’ont vu dans les fatwas émises par les nouveaux prêcheurs, stars des télévisions orientales, appelant au “djihad sexuel”, “l’allaitement des adultes” “La femme est permise sexuellement à son mari même après sa mort” “le mariage des filles de neuf ans”….
La leçon est bien apprise. Elle se résume dans le partage des fatwas, des couteaux, le sang, la haine, l’exil et la guerre.
Selon nous, Dieu, Yahvé ou Allah est notre Protecteur, Il est la Protection elle-même. Pour que notre Dieu, Yahvé ou Allah, qu’importe le nom, règne sur cette terre il faut que l’amour soit la religion de tous, pour tous. Il faut que la citoyenneté passe avant toutes ces confessions différentes.
Nous avons notre Dieu dans le cœur. Nous L’avons rencontré dans les beaux textes d’El Hallaj, d’Ibn Arabi, d’El Maâri, d’El Bastami, de El Sahrawardi, d’Ibn El Faridh, de Farid Al Âttar, de Jalal Al Dine Al Rumi, de Rabiä el Adawiya.. (L'extase de l'amoureux est comblé quand son Unique est, en Soi, tout esseulé, El Hallaj)
Notre Dieu, Yahvé ou Allah, qu’importe le nom, nous apprend à partager avec les autres les belles lettres, les livres de poèmes, les romans, les roses, les musiques, le bonheur, les sourires, le sel, l’eau, le ciel, le pain et les prières.


A. Z.
aminzaoui@yahoo.fr


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER