Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Culture / Actualités

Théâtre régional Kateb-Yacine de Tizi Ouzou

Générale de la pièce “Célibattantes” de Abderahmane Houche

Les planches du théâtre régional Kateb-Yacine de Tizi Ouzou (TRTO) ont accueilli, samedi soir, la générale de la pièce Célibattantes ou Timwurav, écrite par Abderahmane Houche.
Brillamment jouée par les deux jeunes et talentueuses comédiennes Zoulikha Talbi, dans le rôle de Fathma, et Kamilia Hassid dans le rôle de Zahra, Célibattantes est une histoire ordinaire qui raconte une scène de vie de deux femmes divorcées.
Tout commence avec Fathma, une femme “battante” qui venait juste de divorcer avec son mari Moh-Saïd. Deux semaines après cet évènement, elle recevait chez elle la visite de sa meilleure amie Zahra, elle aussi divorcée. La scène restée statique, avec un seul décor, durant toute la durée du spectacle et s’ouvre sur une chambre où les deux femmes, avec un discours quelquefois “osé”, reviennent sur leur statut de femmes dans la société et au sein de la cellule familiale au moyen d’un discours qui tourne souvent à la “dérision” contre l’homme  décrit comme “machiste”.
Pour Abderahmane Houche, “ces retrouvailles entre les deux femmes, Fathma et Zahra, est l’occasion d’évoquer les problèmes que vivent les femmes dans leur vie de couple et surtout ce qu’elles pensent des hommes”, toutefois, est-il souligné, “en quittant son amie, Zahra a oublié son téléphone portable chez Fathma qui découvre un SMS que son ex-mari a envoyé à Zahra et comprend l’objet de la visite !”. S’exprimant à la fin du spectacle, Houche a salué l’effort fourni par les deux comédiennes ainsi que par tous ceux qui ont apporté leur contribution à la finalisation de ce travail, qui entre, faut-il le souligner, dans le cadre des activités du théâtre régional Kateb-Yacine, ainsi que “les membres de la commission artistique du TRTO qui ont choisi son texte”. Pour sa part, la directrice de la culture de wilaya, Nabila Goumeziane, a remercié Abderahmane Houche pour sa “fidélité” et l’effort fourni pour la concrétisation de cette pièce théâtrale dédiée à la femme.
Il est à souligner que les planches du théâtre régional Kateb-Yacine vont, encore une fois, accueillir le 18 septembre la générale de la pièce Juba II, écrite par Lyès Mokrab. Elle relate notamment l’épopée historique de Juba II, fils de Juba I, né dans l’antique Hippone (Annaba d’aujourd’hui).

K. Tighilt


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER