Scroll To Top
FLASH
  • L'Algérie a enregistré 219 nouveaux cas de coronavirus (Covid-19) et 5 décès durant les dernières 24 heures
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Culture / Culture

Hommage

Idir, la légende des mots

© D. R.

Les mots, parfois, n’ont aucun sens. Mais ils sont aussi capables de dire l’indicible. Ils  peuvent  nous  transporter dans  un  monde  qui  nous  fait hésiter  entre  le  rêve  et  la  réalité,  le  réel  et  l’imaginaire, la  vérité  et  le  mensonge. Les mots nous lient les uns aux autres comme ils se lient les uns autres pour cheminer sur les routes de la vie. 

Mots gentils, mots durs, mots d’amour, mots justes, mots murmurés dans le souffle de la confidence, mots secrets, mots prononcés sur le bout des lèvres comme une dévote prière, les mots nous accompagnent sans que nous sachions qu’ils sont là, protecteurs ou bourreaux, esclaves et souverains. Les mots nous échappent et s’envolent comme une fumée, légère et transparente, qui rejoint l’alcôve de notre mémoire. 

Les mots que chantait Idir sont tous ces mots que nos grands-mères nous disaient dans la semi-pénombre d’une histoire qui ne s’est jamais perdue. 
Idir n’est pas “parti”. Idir fait partie de cette incroyable épopée dans laquelle nous retrouvons le sens des mots, car il a su nous ouvrir la porte de nos cœurs en nous invitant à nous glisser dans les personnages fabuleux qui peuplent nos légendes. Idir est déjà une légende. 
 

Aziz FARÈS


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER