Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Culture / Culture

Colloque national sur la communication et la traduction à l’université d’Alger 2

“Inculquer la liberté de réflexion et émanciper l’esprit de l’étudiant”

L’Institut de traduction de l’Université d’Alger 2, organisera, les 13 et 14 avril prochains, un colloque national autour de la traduction et de la communication.
Cette dernière discipline sera le point focal de ces deux journées, car, lit-on dans l’argumentaire “la traduction constitue la confrontation de deux mondes, deux cultures, dans l’objectif de trouver des passerelles pour que la communication advienne en toute cohésion et sérénité”.
Et d’ajouter : “Ainsi, n’est-il pas temps que la communication puisse enfin occuper la place qui lui revient dans l’enseignement de la traduction dans notre université ? N’est-ce pas le moment d’intégrer la communication dans les différentes unités d’enseignement, transversal et découverte notamment, si l’on va du principe que la traduction est d’abord un acte de communication ?”.
Mettre en avant l’importance de la communication et de l’interdisciplinarité “ne peut qu’émanciper davantage l’esprit des étudiants, et leur inculquer la liberté de réflexion et la capacité de communiquer avec l’autre en acceptant ses différences”.
De même, quatre axes seront privilégiés lors de ce colloque ; la communication virtuelle et la localisation ; la traduction et l’interdisciplinarité ; les unités d’enseignement transversal et découverte et leur rôle dans l’acquisition de compétences ; et enfin, l’interprétation simultanée comme moyen fondamental pour la communication humaine interlinguistique.
Les universitaires intéressées par cet appel à communication doivent envoyer les textes de leurs communications au plus tard le 18 février à l’adresse colloque.traduction.2019@gmail.com.
A noter que cet évènement sera organisé en commémoration du deuxième anniversaire de la disparition de Salim Baba-Ameur, ancien professeur de l’institut de traduction.


Yasmine Azzouz


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER