Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Culture / Culture

Elle sera dédiée à la photographie

“Irdjen fête la culture et l’histoire” revient dans sa 4e édition

La semaine culturelle “Irdjen fête la culture et l’histoire” revient ce mois d’août dans sa 4e édition, qui aura lieu du 16 au 20 août au centre culturel du chef-lieu communal d’Irdjen, à une vingtaine de kilomètres à l’est de la ville de Tizi Ouzou. Au programme de cette semaine culturelle dédiée en cette édition à l’art de la photographie, et organisée en partenariat avec l’APC d’Irdjen, et les associations “Irdjen Tura, Syin Sya et Tamurt n’Irdjen, figurent également un concours photo, des ateliers pédagogiques ainsi qu’un hommage à des photographes locaux. Des exposés-débats seront également organisés tout au long de la semaine sur les thèmes “Histoire et technique de la photographie”, “Photographie et sauvegarde de la mémoire”, “La Kabylie à travers la photo”, “Photo- journalisme : reporter de guerre” et “Droit à l’image, droit d’auteur”. Des expositions thématiques intitulées “Matériel et techniques de la photographie”, “De Fort national à Larbâa Nath Irathen”, ou encore “La Kabylie côté femme” seront exposés durant toute cette semaine qui constituera une nouvelle occasion pour la projection du film documentaire JSK 1946-1996 : Joyeuse saga des Kanaris. Selon Tahar Yami, un des initiateurs de cette manifestation culturelle annuelle, cette quatrième édition s’articulera autour de deux axes principaux, qui sont “la photographie comme expression artistique” et “la photographie comme vecteur d’histoire et comme dépositaire de la mémoire”. “Cette semaine met le focus sur un art qui nous permet de transcrire les choses, d’exprimer nos pensées, de partager nos émotions et de raviver notre mémoire. Les expositions prévues à l’occasion mettront également le focus sur l’art de la photographie et l’importance des collections photos individuelles et collectives dans la préservation de la mémoire et le partage des souvenirs”, explique notre interlocuteur.
Pour lui, que l’on soit amateur ou professionnel, la pratique de la photographie est plus qu’une passion ou un métier, mais un outil devenu le compagnon de la vie quotidienne. “La photographie a l’avantage d’être le langage universel d’expressions larges et multiples, elle est accessible à tous”, a-t-il aimé à rappeler.

Samir LESLOUS


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER