Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Culture / Culture

…SOUFFLES…SOUFFLES…SOUFFLES…

Journal intime de l’écrivain des lettres du Président (1)

C’était sa dernière lettre écrite au nom du président de la République démocratique et populaire. Une lettre de démission ou de destitution ?! Il l’a écrite à l’encre de larmes. Les évènements s’accélèrent dans la rue. La bouffée de chaleur arrive jusqu’au palais présidentiel. Il ne faut pas déranger le Président avec ses jeux enfantins. Insomniaque, l’écrivain du Président a passé sa nuit blanche en train d’élire ses mots, un par un. Des mots qui disent un sens et son contraire en même temps. Écrire une lettre de démission ou de destitution est une lourde mission. Cela n’arrive qu’une seule fois dans la vie professionnelle, et non pas pour tout le monde. Toute la nuit, il a fouillé dans ses gros dictionnaires rangés sur son bureau en forme pyramidale, creusant dans ceux des synonymes et dans ceux des antonymes. Cherchant même dans ces dictionnaires spécialisés dans le classement des mots morts, disparus de la circulation linguistique !  Les dictionnaires qui ressemblent au cimetière des mots. Mais, lui, le génie, l’écrivain du Président est capable de souffler l’âme dans ces mots-cadavres. L’écrivain du Président, la veille de la démission ou la destitution de son maître, divaguait, frémissait. Pris par une hallucination débordante, il délirait en disant des choses incompréhensibles et incompatibles. Une folie. Pour la première fois, en l’écoutant dire l’indicible, sa secrétaire, a décidé de casser la carapace de sa solitude. 
Debout sur le seuil de la porte de son bureau, il l’a regardée, la tête noyée dans les dictionnaires volumineux, en lui demandant de lui préparer un verre chaud de gingembre au miel pur !bL’envie de cette boisson bizarre, a laissé la jeune femme un peu étonnée ! En réalité, cette fameuse boisson aphrodisiaque est recommandée pour d’autres raisons !
Écrire une lettre de démission ou de destitution d’un Président qui a régné pendant 20 ans, et qui a passé 20 ans les pieds dans le sable du Golfe, est une énorme mission. Seul, lui Si Ammar, l’écrivain présidentiel est capable de l’accomplir. Il a le verbe, le don et la patience. Et parce que c’est la dernière lettre, l’écrivain était triste, abattu, pour le destin de son Maître de plus en plus isolé, lâché ou lynché. Il était aussi affecté par le maudit sort de son génie d’érudit menacé d’extinction. Son don d’homme de plume éclipsera dans quelques heures. Et personne dans ce grand pays de quarante millions d’âmes n’écoutera ses lettres religieusement lues dans les JT de 20H en arabe, traduites dans un français recherché pour le JT de 19h . En ce dernier jour passé dans son bureau à la présidence, tristement, il a rangé ses stylos dans son plumier de collégien, ses blocs-notes, les séries des dictionnaires d’arabe en  gros volumes bien reliés : Lissane al-Arabe, Al Kamous Al mouhit, Al-moukhassas, Al-maqayis, El-Aïne…  Robert et Larousse en français et Al Manhal dictionnaire bilingue arabo-français. Il est fier de sa bibliothèque composée de dictionnaires et de livres de poésie ! 
Parmi ses affaires chères à lui, ce gros registre dans lequel, avec précision et exactitude, il a inscrit les dates des fêtes nationales de tous les pays du monde, excepté Israël !
Chaque jour que Dieu a créé, au nom du Président, il écrit au moins une dépêche de félicitations, bien soignée, adressée à un roi, un sultan, un président, un chef de gouvernement. Il adore rédiger les lettres de félicitations adressées aux femmes politiques du premier rang ; reines, présidentes, cheffes de gouvernement. Et c’est aussi le désir de son Président !
 

(à suivre)
A. Z.
aminzaoui@yahoo.fr


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER