Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Culture / Culture

Prix mondial Cino Del Duca

Kamel Daoud, premier Algérien distingué

© D.R

L’écrivain et journaliste Kamel Daoud recevra le prix mondial Cino Del Duca des Fondations de l'Institut de France le 5 juin prochain, pour l’ensemble de son œuvre littéraire, rapporte l’Agence France-Presse (AFP). 

Cette distinction a pour “vocation de récompenser un littéraire ou un scientifique qui, outre ses talents artistiques ou professionnels, s’impose comme un grand humaniste”. 
Les onze prix de la fondation – créée en 1969 par Simone Del Duca – récompensent ainsi “des réalisations remarquables dans les domaines scientifique, culturel et humanitaire, et sont remis tous les ans depuis 2005”. Remporté l’année dernière par le poète et critique littéraire Philippe Jaccottet. Kamel Daoud est le premier écrivain algérien à remporter un prix de cette envergure, parmi une liste de récipiendaires où figurent des noms tels que Milan Kundera, Jorge Luis Borges, Germaine Tillion ou encore Lewis Mumford. Avec Mersault contre-enquête, où l’actuel chroniqueur de l’hebdomadaire Le Point refaisait la lecture de l’œuvre d’Albert Camus L’étranger, Daoud avait déjà reçu le Prix Goncourt du premier roman de l’année 2015. Pour le même roman, il avait reçu, en 2014, le prix François Mauriac de la région Aquitaine et celui des cinq continents de la Francophonie.  


Yasmine Azzouz/AFP


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER