Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Culture / Culture

Cérémonie de clôture du festival international du film d’Alger

Ken Loach et l'iranienne Maghami récompensés

Cérémonie de clôture du festival international du film d’Alger. Photo : D.R

La septième édition du festival international du film d’Alger, dédié au film engagé s'est clôturé le jeudi soir avec la projection de la fiction brésilienne hors compétition, " Le professeur de violon". S'étalant du 1er au 08 décembre, les journées du film engagé ont vu la participation de 17 films en compétitions, et dont les membres du jury ont décerné des prix à huit d'entre-eux.

Catégorie "documentaire"

Première mention :

Atentamente », de Camelia Rodriguez Triana (Colombie) 2016/ 108 minutes

"La vie de pensionnaires d’une maison de vieillesse. Les personnages, très attachants, doivent faire face à leurs peurs, à leurs limites, à leurs peines et à leur fragilité pour trouver le bonheur loin de leurs proches qui les ont abandonnés".

Seconde mention:

« Invisible Heros », co-réalisé par Alfonso Domingo et Jordi Torrent (Espagne et Etats-Unis) 2015 / 77 minutes

"Cinquante mille volontaires de 54 pays dont 3000 jeunes américains donnèrent leur vie pour la défense de la république espagnole en 1936. Ce qui est moins connu est que 85 Afro-Américains rejoignirent ce mouvement héroïque pour lutter contre le franquisme et pour des droits civiques qui leur étaient refusés dans leur propre pays."

Prix du public : en ex aequo

Sonita » de Rokhsareh Ghaem Maghami (Iran) 2015/ 91 minutes

"Réfugiée afghane en Iran, Sonita habite depuis dix ans dans la banlieue pauvre de Téhéran. Sonita rêve de devenir chanteuse en dépit des obstacles auxquels elle est confrontée. Mais sa mère lui réserve un tout autre destin : celui d’être mariée. Sonita n’entend pas se soumettre : téméraire et passionnée, elle bouscule les codes de et décide de se battre pour devenir artiste".

 

-« Finding Fela », d’ Alex Gibney (USA-G.B-Negeria)/ 119 minutes  

"Un regard sur la vie, la musique, le combat politique et culturel d’une légende : le prolifique et contestataire auteur-compositeur-interprète nigérian, FelaKuti, qui a créé l’afro beat en fusionnant funk, jazz, musique d’Afrique occidentale, musique traditionnelle nigériane et rythmes yorubas"

Prix spécial du jury :

Fuocoammare », de Gianfranco Rosi (Italie) 2016/ 108 minutes

Samuel a 12 ans et vit sur une île au milieu de la mer. Il va à l’école, adore tirer et chasser avec sa fronde. Tout autour de lui parle de la mer et des hommes, des femmes, des enfants qui tentent de la traverser pour rejoindre son île. Car il n’est pas sur une île comme les autres. Cette île s’appelle Lampedusa et c’est une frontière hautement symbolique, traversée ces 20 dernières années par des milliers de migrants

Grand prix :

Sonita », de  Rokhsareh Ghaem Maghami (Iran). 

 

 

Catégorie "fictions"

Prix spécial du jury :

Moi, Nojoom », de  Khadidja Al Salami (Yémen) 2014/ 96 minutes

"L’histoire vraie d'une fillette de dix ans, d’un milieu rural et modeste, contrainte d'épouser un homme de vingt ans son aîné pour permettre à sa famille de subsister. Elle essaie de se libérer de ce mariage en demandant le divorce à un tribunal yéménite. Or, cette situation est totalement inédite. Ce film est réalisé par Khadija AlSalami, la première femme cinéaste du Yémen".

   

Grand prix :

Moi, Daniel Blake », de  Ken Loach (Grande-Bretagne) 2016/ 100 minutes

"Pour la première fois de sa vie, Daniel Blake, un menuisier anglais de 59 ans, est contraint de faire appel à l’aide sociale à la suite de problèmes cardiaques. Mais bien que son médecin lui ait interdit de travailler, il se voit signifier l'obligation d'une recherche d'emploi sous peine de sanction. Au cours de ses rendez-vous réguliers au « job center », Daniel va croiser la route de Rachel et tous deux vont tenter de s’entraider face aux aberrations administratives de la Grande-Bretagne d’aujourd’hui.  Ken LOACH"

Prix du public : en ex aequo

Spotlight », de Tom McCarthy (USA) 2015/ 129 minutes

"Adapté de faits réels, Spotlight retrace la fascinante enquête du Boston Globe, couronnée par le prix Pulitzer, qui a mis à jour un scandale sans précédent au sein de l’Eglise Catholique. Une équipe de journalistes d’investigation, baptisée Spotlight, a enquêté pendant 12 mois sur des suspicions d’abus sexuels au sein d’une des institutions les plus anciennes et les plus respectées au monde".

Moi, Daniel Blake » de Ken Loach 

Rédaction Numérique de "Liberté"

@JournaLiberteDZ

ARTICLES CONNEXES


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER