Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Culture / Culture

Un nouveau site web vient d’être lancé par le GTPCA

La culture algérienne a dorénavant sa cartographie

Le Groupe de travail sur la politique culturelle en Algérie (GTPCA) a lancé, jeudi, au café littéraire “Le Sous-Marin”, la première plateforme numérique de cartographie des infrastructures et acteurs culturels du pays. Pour la présentation de ce projet réalisé au bout d’une année et demie, plusieurs intervenants (membres du GTPCA) ont tenté d’expliquer l’objectif de ce site web. “Cette plateforme numérique permet de géolocaliser avec grande précision les organismes, les associations et les entreprises culturelles dans l’ensemble des wilayas du pays”, a précisé la modératrice Nawel Guellal. Et de préciser : “À ce jour, nous comptons plus de 500 infrastructures artistiques et culturelles répertoriées. Ce site classe ces établissements par discipline artistique, notamment théâtre, cinéma… Aussi, les lieux de production, de formation, de création et de diffusion.” Outre les maisons de la culture, salles de spectacles, musées, bibliothèque…, ce portail permet également aux acteurs culturels d’“enregistrer leurs données en ligne”. Pour la modératrice, cette carte aide entre autres à “faire l’inventaire complet du secteur culturel en Algérie. Elle met en lumière les inégalités en matière de structures culturelles selon les régions et confirme la prédominance des espaces publics au détriment des institutions et entreprises privées”. Et de conclure au sujet de ce site réalisé sous forme de carte géographique : “Il suffit à l’internaute de faire rentrer les critères pour situer avec précision la structure artistique recherchée.” Pour sa part, Habiba Laloui (chercheuse, poétesse et membre du groupe), “cette plateforme numérique est aussi importante pour les autres secteurs, notamment économique et touristique”. Et de renchérir : “Ce site est une première en Algérie. Son objectif est de nous permettre de nous positionner au niveau national et international.”
À propos de son fonctionnement, elle informe que “c’est une plateforme participative ouverte à tous : acteurs culturels, associations, entreprises… et ce, dans l’optique de leur donner plus de visibilité et d’identifier les ressources locales”. Suite à la présentation de ce projet, plusieurs personnes du public exerçant dans le milieu artistique et associatif ont soulevé “l'absence de référencement d'infrastructures, acteurs, musées et autres sites culturels de l'Est et du Sud algérien”.
À ce propos, Malik Chaoui (gestionnaire culturel, région est) a rassuré l’assistance en précisant que “ce site vient d’être lancé. Pour les lacunes, nous allons y remédier à travers le feed-back des internautes. Nous nous engageons à corriger les erreurs”.  
Pour consulter le site : www.culturemap-dz.org

R. C.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER