Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Culture / Culture

13e édition du festival de la chanson moderne

La maison de jeunesde Bouzeguène décroche le 1er prix

Les lauréats de la 13e édition du Festival de la chanson moderne. © D.R.

Le jury, composé de deux éducateurs principaux et enseignants de musique au centre de loisirs scientifiques (CLS) de Tizi Ouzou, a sacré la formation de la maison de jeunes de Bouzeguène, tandis que les deuxième et troisième prix ont été attribués respectivement aux groupes de la maison de jeunes de Mâatkas et celui du complexe sportif de proximité de Azazga.
 

Le 1er prix de la 13e édition du festival de la chanson moderne, qu’abrite annuellement la maison de jeunes de Mechtras, dans le sud de la wilaya de Tizi Ouzou, est revenu cette année au groupe de la maison de jeunes de Bouzeguène qui s’est, ainsi, hissé pour la toute première fois à la tête du podium. Une joie immense s’est emparée des membres de ce groupe à l’annonce des résultats par le jury qui a eu à évaluer quatorze formations venues de différentes régions du pays pour prendre part à ce festival prometteur qui prend une dimension plus importante d’année en année malgré les moyens encore limités. Selon les organisateurs du festival, l’obtention de ce premier prix ouvre à ce groupe – formé de six jeunes musiciens, dont une jeune fille, qui ont impressionné le jury et qui ont égayé le public – les portes pour une participation au festival régional de la chanson moderne qui aura lieu à Tipasa au cours du mois de juillet prochain. Le deuxième et le troisième prix ont été attribués respectivement aux groupes de la maison de jeunes de Mâatkas et celui du complexe sportif de proximité de Azazga qui ont fait également part de beaucoup de talent. Le jury, composé de deux éducateurs principaux et enseignants de musique au centre de loisirs scientifiques (CLS) de Tizi Ouzou et du directeur de la maison de jeunes de Mâatkas, a par ailleurs décerné des récompenses à Kourd Mohamed, de Blida, et Fekhir Yasmine, de la salle polyvalente de Tizi Ghennif, au titre des meilleures interprétations masculine et féminine. Hamouda Rachid, de la maison de jeunes d’Iferhounen, a été élu meilleur musicien, alors que le groupe Imoula, de la maison de jeunes de Mechtras, a été récipiendaire du prix du jury. À rappeler que le festival de la chanson moderne de Mechtras constitue depuis plusieurs années une opportunité pour la promotion de la musique moderne et surtout une occasion pour de nombreux jeunes musiciens en manque d’espaces culturels d’exprimer leurs talents.
 

R. Achour 



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER