Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Culture / Culture

L’écrivain Abane Belaïd était l’invité de la fondation “Asselah Ahmed et Rabah”

“La solution ne viendra pas de la Constitution”

L’auteur (à droite) lors de la rencontre. Louhal/Liberté. ©

Pour Dr Abane Belaïd, il faudrait “un électrochoc qui requiert un sang neuf pour un élan salvateur. Mais pour ce faire, il y a d’abord l’impératif  d’asseoir une charte d’éthique politique qui requiert l’adhésion d’acteurs de la scène politique ainsi que la volonté commune d’élaguer d’exorbitants pouvoirs dont jouit le président de la République”. 

L’histoire s’est invitée aux côtés de l’art pour qu’ils roulent à deux vers l’Algérie libre, samedi dernier, à la fondation Ahmed et Rabah Asselah, lors d’une rencontre animée par Dr Abane Belaïd. “Il était prévu à l’initial d’aborder l’histoire du mouvement de libération nationale avant d’opter pour le thème la situation actuelle de l’Algérie : ses racines dans le passé et quelles leçons pour l’avenir ?”, a-t-il d’emblée informé l’assistance. Et de poursuivre : “Bien entendu, je m’interdis d’ignorer notre société en ébullition, et qu’il me tient à cœur d’ausculter par une juste lecture du système ou de l’establishment qui souffre du dégagisme qui fuse de la rue.” “Le système de façade qui s’accompagne de l’occulte système, qui garde un œil sur le système. Donc, c’est me mettre en défaut que d’évoquer un autre sujet que le Hirak si prospère de la pertinence de ses slogans mais aussi de l’humour qui s’ajoute au civisme des manifestants, qui ont reconquis la citoyenneté édictée des valeurs du congrès de la Soummam, à savoir ni chaoui, ni kabyle, ni m’zabi mais juste un citoyen”, a déclaré le conférencier, qui s’en réfère ainsi à l’esprit et à la lettre de la publication collective qu’avait coordonnée l’écrivain Tahar Khalfoune aux éditions El-Ibriz dans Les assises de la Soummam 60 ans après, quelles leçons, tiré des “Actes du colloque international” qui s’était tenu à Akfadou les 25 et 26 août 2016, dans le cadre du “Forum de solidarité euro-méditerranéen”. Au demeurant, le peuple va ainsi sur l’empreinte de feu Abane Ramdane qui préconisait la primauté du politique sur le militaire et la primauté de l’intérieur sur l’extérieur, a ajouté l’auteur du livre Vérités sans tabous sur l’assassinat de Abane Ramdane. Qui ? Comment ? Pourquoi ? Et après ? (éd. El-Othmania). S’agissant de l’élan populaire, le conférencier a ajouté : “Si les bulletins de vote de ce merveilleux mouvement de masse du 29 mars dernier avaient été réellement comptabilisés, jamais Bouteflika n’aurait été réélu pour un second mandat.” Outre cela, l’orateur a exploré la désertification en matière d’hommes politiques qu’a opéré autour de lui et à dessein le président sortant. D’où l’impasse politique due à une constitution malmenée, voire tant de fois violentée. “Non ! La solution ne viendra pas de la Constitution mais d’un électrochoc qui requiert un sang neuf pour un élan salvateur. Mais pour ce faire, il y a d’abord l’impératif d’asseoir une charte d’éthique politique qui requiert l’adhésion d’acteurs de la scène politique ainsi que la volonté commune  d’élaguer d’exorbitants pouvoirs dont jouit le président de la République. Ce n’est qu’à cette démarche que la justice s’affranchira de la tutelle de l’exécutif”, a conclu l’orateur. 
À noter que le café littéraire a été modéré par le professeur Asselah Hocine et a suscité un débat passionnant d’un nombreux auditoire passionné qui s’était offert le livre dédicacé de l’auteur.  


Louhal Nourreddine


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER