Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Culture / Culture

Exposition photos au Musée “Ahmed- Zabana” d’Oran

L’Algérie à travers l’objectif du Mexicain Andres Alejos

L’exposition de Andres Alejos. © D.R.

Le photographe a réalisé une vingtaine de clichés en noir et blanc sur des sites naturels algériens et mexicains.

Le musée public national Ahmed-Zabana abrite, depuis le 15 janvier, une exposition respirant la fraîcheur. Une vingtaine de clichés du Mexicain Andres Alejos mettent en avant l’originalité et la beauté de sites naturels qui, pour le commun des mortels, paraissent banals ! Dans cette exposition fort intéressante, le photographe présente des clichés en noir et blanc réalisés lors de ses différentes visites à Oran, Tlemcen, Ghardaïa et Constantine. Ses œuvres interpellent, et ce, en faisant découvrir les similitudes entre son pays et l’Algérie.
Cet artiste, dont la photo est devenue une passion depuis quelques années (5 ans), a réussi à mettre en exergue les parallèles entre le Mexique et l’Algérie, à travers leurs cultures, l’histoire, la géologie… D’ailleurs, il a axé ses œuvres sur “les similitudes entre les deux pays pour ce qui est des sites dans certaines régions de l'Algérie ; le long de la côte Kristel (Oran) et leurs semblables au Mexique, notamment à Guadalajara”, est-il repris par l’APS.
“Ces œuvres artistiques présentent des points similaires entre les deux pays qui apparaissent clairement dans les monuments historiques et naturels, même dans la sculpture utilisée en artisanat et en architecture, en dépit de la distance et les différences de culture, des coutumes et traditions”, a rapporté M. Alejos à l’APS. À ce propos, “ces similitudes remontent aux époques d'occupation espagnole et française en Algérie et au Mexique”, a expliqué l'artiste qui est aussi architecte.
Âgé seulement de 26 ans, cet artiste a ainsi conçu son projet en assemblant des photos de lieux, d’espaces et de personnages intervenant en milieu urbain, ou dans des sites naturels, en ne donnant aucune indication sur l’origine des photos. Et la vingtaine de clichés exposés simplement sont une invitation au voyage pour le visiteur. À noter que les photos d’Andres Alejos se confondent entre le Mexique et l’Algérie, et cette démarche originale nous oblige à porter un regard différent sur son projet. Il pousse ainsi les visiteurs à s’interroger sur la photo, cherchant le détail et l’indice qui nous mèneront à nous émerveiller sur l’ensemble, et cela pour conclure avec lui qu’entre l’Algérie et le Mexique, les cultures et les paysages ne sont pas si éloignés les uns des autres.
D’ailleurs, c’est ainsi que le photographe a conçu son exposition, après trois mois de travail qui l’aura mené à sillonner différentes régions du pays, comme Oran, Tlemcen, Ghardaïa, Constantine et, bien sûr, des lieux du Mexique, notamment sa ville d’origine, Guadalajara. Ce dernier nous expliquera qu’il a pris plaisir à rencontrer et échanger avec les visiteurs qui tentaient de trouver les photos prises d’Algérie ou du Mexique, et surtout il nous a confié son émerveillement de sa propre découverte de l’Algérie. Pour lui, l’Algérie était un pays lointain, dont il ignorait tout, et au final c’est une rencontre, un amour naissant avec un pays et sa population. Cette première exposition organisée à Oran est un cadeau que nous a offert Andres Alejos.
La prochaine présentation aura lieu au Mexique, dans sa région natale. À rappeler que le photographe a exposé dans plusieurs pays, en Europe et aux USA, et prépare un ouvrage de photos prises sur des sites archéologiques en Algérie et au Mexique.


D. LOUKIL

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER