Culture / Culture

SES ŒUVRES COMPTENT PLUS DE 200 TOILES

L’artiste plasticien Mokhtar Boumedjane honoré à Jijel

© D. R.

C’est dans sa ville natale, Jijel, que l’artiste plasticien aura, enfin, droit à une reconnaissance  à l’occasion  de  la  Journée  nationale  de  l’artiste, célébrée chaque année le 8 juin. Contrairement à l’adage “Nul n’est prophète dans son pays”, Mokhtar Boumedjane, car c’est de cet artiste qu’il s’agit, sera consacré prophète dans sa ville, le temps d’une réception qui sera organisée aujourd’hui en son honneur par l’association culturelle Jijel antique.

Cette dernière, qui milite pour la sauvegarde du patrimoine culturel jijelien, a pris cette initiative en reconnaissance au riche parcours de cet artiste qui compte quelque 200 toiles dans son répertoire artistique. La réception qui lui sera consacrée se tiendra dans son local même, à la cité Benachour, à Jijel. Une attestation de reconnaissance et un cadeau symbolique lui seront remis par les membres de cette association.

C’est ce qu’indique Djamel Eddine Hadji, le président de cette association, dans un communiqué qui nous a été adressé. Pour ce qui est de l’artiste, l’homme au parcours jalonné de toiles en aquarelles est enseignant de dessin de son état au lycée El-Kendy, à Jijel. Il est né en 1961 et a pris part à de nombreuses expositions artistiques en Algérie et à l’étranger, notamment en Italie.

Il a également organisé des expositions individuelles pour faire connaître son art et ses œuvres. Ses peintures en aquarelle retracent, entre autres symboles de l’ancienne ville de Jijel, les rues, les repères antiques, tels la grande mosquée, la statue en bronze du pêcheur et l’ancien port de pêche.

Amor Z.