Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Culture / Culture

Patrimoine culturel immatériel de l'humanité

Le dossier pour le classement du couscous déposé à l'Unesco

Le dossier pour le classement du couscous a été déposé vendredi à l'Unesco pour son inscription sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'humanité. Le dossier, intitulé “Savoirs, savoir-faire et pratiques liés à la production et à la consommation du couscous”, a été déposé au nom des pays du Maghreb par l'ambassadeur d'Algérie en France, Abdelkader Mesdoua, qui était accompagné de l'ambassadeur délégué permanent du Maroc auprès de l'Unesco, de l'ambassadeur délégué de la Tunisie et du conseiller près la délégation permanente de la Mauritanie. La remise du dossier, finalisé sous l'initiative et la coordination de l'Algérie, a été précédée par une cérémonie de signature par les représentants des quatre pays maghrébins du formulaire de demande d'inscription du couscous sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'humanité. Le représentant de l'Unesco a remercié et félicité les quatre pays maghrébins pour leur “initiative de déposer en commun ce dossier emblématique” qui sera probablement examiné aux fins d'inscription en 2020 au cours de la session du Comité intergouvernemental pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel. Le couscous est un des plats emblématiques de la cuisine traditionnelle de la région du Maghreb, fait à base de semoule auquel on lui ajoute une variété de légumes et de viandes. Le dossier est le fruit du travail d'un collectif d'experts des quatre pays qui ont eu une prise de conscience commune pour la préservation de ce patrimoine culinaire commun aux pays du Maghreb. C'est l'Algérie qui avait pris cette initiative visant à faire connaître une des spécificités gastronomiques de la population du Maghreb. 

                                    APS


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER