Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Culture

Naissance du club Milev pour la lecture à Mila

“Le livre à la portée de tous”

Le club Milev pour la lecture est né. Il a organisé son premier contact avec le public ce samedi, à la maison de jeunes Ladraâ- Mohammed de Mila. Le club, formé d’un groupe d’universitaires, ambitionne de faire la promotion de la lecture du livre en papier dans les milieux juvéniles.
Emboîtant le pas à un groupe de jeunes de la ville de Ferdjioua, qui a créé tout récemment une bibliothèque de rue en vue de démocratiser l’accès aux livres, le club Milev pour la lecture compte non seulement mettre le livre à la portée de tout le monde, mais en démocratiser le contenu à travers des séances de lecture interactive. La rencontre inaugurale avec le public, qui a connu la participation d’une importante population juvénile en sus d’une pléiade de poètes et d’enseignants, a été une occasion pour les animateurs du club d’expliquer le credo de leur entité et d’esquisser leur mode d’action sur le terrain. “Notre objectif est d’encourager la lecture du livre en papier dans les milieux de l’enfance et de la jeunesse. Pour ce faire, nous tablons sur la lecture interactive et la création de bibliothèques en plein air”, dira l’un des animateurs du club.
Le représentant de la DJS a appelé, pour sa part, à étendre progressivement les activités du club à l’ensemble des daïras de la région afin d’en faire profiter le maximum de citoyens.
S’agissant de l’idée de bibliothèque en plein air, qui commence à faire son petit bonhomme de chemin dans la région depuis l’initiative lancée à Ferdjioua, le club mili la place sous le slogan “Prends un livre en en déposant un autre”, autrement dit chaque fois qu’un lecteur emprunte un titre à la bibliothèque de rue, il doit y déposer un autre afin de garantir la disponibilité et la variété des livres.
Quant à la lecture interactive, l’autre principe du club, elle consiste à présenter des fiches de lecture en public, lors de rencontres et de rendez-vous ponctuels. “En lecture interactive, le lecteur doit établir une fiche de lecture de l’œuvre lue pour la présenter en public, une façon de partager le contenu du bouquin avec les autres”.
D’ailleurs, il a été donné au public présent d’assister à une première séance de lecture interactive animée par trois jeunes qui ont présenté des résumés de livres qu’ils ont lus. Signalons que le club compte, à moyen terme, réactiver également les clubs de lecture des établissements scolaires.


B. KAMEL


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER