Scroll To Top
FLASH
  • Demi-finale retour de la ligue des champions africains: WAC 3-1 USMA (0-0 à l'aller)
  • Buts du WAC:El Karti (26′), Bencharki (54′ et 90'+3). Le but de l'USMA a été inscrit par Abdelaoui (67′)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Culture

La cérémonie s’est déroulée à Boghni

Le prix du mérite “Ali Zamoum” décerné à la lycéenne Kenza Hadj Mahfoud

© D.R.

L'association socio-humanitaire Tagmats Ali Zamoum a rendu, dimanche dernier, un vibrant hommage à son illustre fondateur par un recueillement, qui s’est tenu en cours de matinée, sur sa tombe au carré des martyrs à Ighil Imoula, village révolutionnaire relevant de la région des Ouadhias, où a été imprimé, rappelons-le, le fameux document portant proclamation historique du 1er novembre 1954. Cette journée de recueillement a été suivie par une cérémonie de remise du prix du mérite “Ali Zamoum”, au siège de l'association situé à Boghni, qui a été décerné, cette année, à une jeune lycéenne, la nommée Kenza Hadj Mahfoud “pour avoir décroché son baccalauréat en série mathématiques alors qu’elle avait perdu sa chère et regrettée mère pendant le déroulement de cet examen”, est-il précisé par le président de l’association, Mohand Akli Lannak. Et d’ajouter, à propos de la lauréate, qu’elle est une “fille digne et courageuse. Elle rendit, ainsi, le plus bel hommage à sa maman, et ce, en continuant admirablement son examen et en décrochant son baccalauréat avec brio en dépit de l’immense douleur qu’elle surmonta héroïquement”. Selon le président de l’association Tagmats Ali Zamoum, “ce prix du mérite, comme l’indique son nom, est à l’image de l’illustre personnage qu’était Ali Zamoum”. Et de renchérir : “Créé en 2005 par les membres de l’association humanitaire et caritative Tagmats  Ali Zamoum en hommage à son fondateur, ce prix se veut un geste symbolique d’encouragement à toute personne physique ou morale qui se serait distinguée par une action exceptionnelle de bravoure, de vaillance ou par un acte méritoire digne de louanges”. Il est à souligner que l’association Tagmats Ali Zamoum a organisé, du 21 au 28 août à Boghni, des portes ouvertes qui, selon les aveux des organisateurs, ont pour objectif de faire connaître aux citoyens les actions qui sont menées par l’association mais aussi de sensibiliser et de susciter les adhésions des citoyens de bonne volonté aux principes de fraternité, de solidarité et de partage. Et à Mohand Akli Lannak de conclure que  “l’association Tagmats, de par l’aura de son créateur Ali Zamoum, a tissé et entretenu des relations solides et fraternelles avec l’ensemble des segments de la société civile et elle continue de servir inlassablement de trait d’union entre les gens nantis et les nécessiteux. Au fil des années, l’association a développé tout un réseau de relations entre ses bienfaiteurs, ses amis, ses adhérents issus de tous les horizons, de tous les organismes sociaux et les personnes économiquement démunies”.  


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER