Scroll To Top

Culture / Culture

“Médiatisation de mouvements politiques” de Moussa Ouyougoute

Le rôle de la presse dans les événements de Kabylie

©D. R.

À travers ce remarquable travail d’investigation, l’auteur met en lumière le rôle joué par la presse dans les événements de Kabylie en 2001. D’ailleurs, il a décidé de poursuivre son travail dans le cadre d'une thèse de doctorat à l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS) Paris.

L’ouvrage Médiatisation de mouvements politiques de Moussa Ouyougoute est une rétrospective des événements de Kabylie de 2001, un sujet toujours d’actualité, puisque l’auteur a décidé de poursuivre son travail dans le cadre d'une thèse de doctorat à l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS) Paris, sous la direction de Sabine Chalvon Demersay et d'Alain Mahé (anthropologue du Maghreb contemporain). Quel rôle a joué la presse dans les événements de 2001 en Kabylie ?
Un point d’interrogation qui peut à lui seul résumer le remarquable travail d’investigation de notre confrère et chef de bureau de Liberté à Béjaïa, Moussa Ouyougoute, dans son livre Médiatisation de mouvements politiques-Mouvement de Kabylie d’avril 2001, édité chez Paf (Presses Académiques Francophones). Mais l’analyse académique, qui s’étale sur 122 pages, reprend un aspect méconnu, pour ne pas dire complètement ignoré, des événements de Kabylie. L’écriture de Moussa Ouyougoute, quoique obligée de souscrire à une rigueur toute scientifique, se confond parfois merveilleusement à un récit qui coule de source sans heurts ni artifices. Le livre revient sur le rôle en général joué par une corporation sciemment ou maladroitement manipulée offrant la parole aux acteurs du moment.
Les faits rapportés mettent en lumière des correspondants de presse locaux, héros malgré eux d’événements troubles et sanglants qui les ont dépassés, ou alors qu’ils ont chevauchés pour leur donner une tout autre direction. Le livre nous replonge, à travers les témoignages des journalistes, dans une sombre image de notre histoire, et Moussa Ouyougoute de porter un regard froid et sans complaisance sur le double visage coupable d’une certaine presse qui a eu parfois le tort de vouloir être acteur dans une tragédie qui avait plus besoin de témoins.
D’où cette interrogation sur l’existence d’une connivence entre les journalistes et les acteurs politiques impliqués dans le Mouvement. Une question qui en convoque une autre sur la nature exacte du poids de la presse lors de ces événements, à travers ses couvertures médiatiques et surtout sur la tentation des uns et des autres de l’instrumentaliser à des fins propagandistes. Un exercice d’introspection de l’écrivain, puisque lui-même journaliste à l’époque des faits, qui jette un doute sur les véritables intentions d’une partie de la presse indépendante ; la presse gouvernementale étant dans sa propre logique ; et sur sa capacité à impacter d’une manière ou d’une autre la trajectoire de l’histoire.
On saura ainsi que des correspondants de presse locaux portaient allègrement une double casquette lors des réunions des archs, y assistant en tant que journaliste et délégué en même temps. Cette dichotomie pose l’essentiel du problème en plus de la manipulation de l’information, son travestissement, parfois le tout encouragé par une absence logistique que l’auteur cherche à confondre le long de son analyse. Le livre est émaillé de confidences de journalistes présents sur les lieux et qui témoignent de la difficulté de faire son job correctement dans un premier temps, puis de se positionner dans un conflit pareil et dans un contexte à haut risque. Le livre de Moussa Ouyougoute est tout sauf corporatiste, ne ménageant aucune susceptibilité mais se gardant d’apporter des jugements définitifs sur une presse toujours en apprentissage.

SAID OUSSAD


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER