Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Culture / Culture

Première édition du Festival de la semaine coréenne

Le spectacle “Nanta” débarque à Alger

Le spectacle “Nanta” aura lieu le 8 octobre, à la salle Ibn Khaldoun, et le 10 du même mois, à Constantine. ©D. R.

L’ambassade de Corée du Sud en Algérie organise, du 4 au 8 octobre, au palais de la culture Moufdi-Zakaria et à la salle Ibn Khaldoun, cette manifestation qui sera marquée par différentes activités dans les secteurs culturel, économique, politique et sportif.

L’ambassade de Corée du Sud en Algérie organise, du 4 au 8 octobre, le Festival de la semaine coréenne à Alger. Inscrit sous le thème “Rencontrer la Corée authentique et fascinante”, cet événement se déroulera au Palais de la culture Moufdi-Zakaria et à la salle Ibn Khaldoun.
Afin de revenir sur les grandes lignes de cette manifestation, Son Excellence Park Sang-Jin, ambassadeur de la République de Corée, en présence de son staff, a, dans sa résidence à Alger, organisé une conférence de presse dans laquelle il a annoncé que cet événement représente “la plus grande manifestation organisée en Algérie par la République coréenne”.
Et d’ajouter : “Ces activités entrent dans le cadre des relations bilatérales établies depuis quelques années entre les deux pays.”
Initiée dans l’objectif de faire “découvrir le meilleur de la culture, de la civilisation, du divertissement, de la cuisine ainsi que de l’industrie coréenne”, cette édition se veut un “éventail d’activités très riches et variées. Ce festival sera l’occasion non seulement de mettre en valeur la culture traditionnelle coréenne, mais aussi son style de vie contemporain”, est-il mentionné dans le communiqué de presse.
À travers cet esprit de “partage”,  la programmation de cette première édition touchera différents secteurs : économique, politique, sportif et culturel.
Au sujet des activités culturelles, les cinéphiles et curieux auront l’occasion de découvrir “les Nuits du cinéma coréen et le Week-end de l’animation coréenne”, où seront projetés 5 films (3 de fiction et 2 d’animation), au palais de la culture Moufdi-Zakaria.
Outre le cinéma, ce festival sera marqué par le spectacle musical Nanta, l’un des shows les plus populaires en Corée. D’ailleurs, l’ambassade a payé “cher pour ramener cette troupe en Algérie. À travers ce spectacle, nous voulons montrer au public algérien notre culture”, a indiqué la chef de mission adjointe à l’ambassade. Pour revenir à ce spectacle “mondialement connu”, Nanta, qui a pour toile de fond une cuisine, est une comédie musicale sans parole issue de la musique traditionnelle coréenne samulnori. En fait, l’originalité de ce show réside dans les instruments utilisés par les musiciens : couteaux, planches à découper et autres ustensiles de cuisine.
Ce projet atypique a fait voyager la troupe dans plusieurs pays du monde depuis sa création en 1997. En 2004, Nanta a été le premier “spectacle asiatique à être présenté à New York, où il a été à l’affiche pendant un an et demi, au Lane Theater Minetta”. À noter que cette représentation aura lieu le 8 octobre à 19h, à la salle Ibn Khaldoun, et le 10 du même mois à Constantine.
Cette semaine culturelle sera, entre autres, ponctuée par la tenue du “concours d’expression orale en langue coréenne”, afin de développer “les compétences linguistiques des Algériens qui ont étudié la langue coréenne”. Dans le cadre de ce festival, ce concours aura lieu le 7 octobre, à 16h, à l’auditorium du Palais de la culture, le lauréat obtiendra une bourse d’études de quatre ans, à l’université Hankuk des études étrangères (HUFS).
Il y aura également au menu de cette manifestation du sport à travers un championnat de taekwondo, une exposition de produits coréens et de photographies, et le lancement de l’association Business Association qui regroupe les entreprises coréennes installées en Algérie et des entrepreneurs algériens.

Hana Menasria


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER