Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Culture / Actualités

Premier Festival national du dessin sur mur d’Ath Mansour

Le street art à l’honneur à Bouira

L'association socioculturelle Agraw Ixulaf d'Ath Mansour (extrême est de Bouira) organise, depuis jeudi, la première édition du Festival national du dessin sur mur, plus communément appelé tag. 22 wilayas ont pris part à cet événement culturel, regroupant des dessinateurs amateurs et professionnels, sous le thème “La plume au service de l’identité nationale”. Des artistes de Souk Ahras, Oran, Chlef, Mascara, Oued Souf, Alger, Tizi Ouzou, Sétif, etc., ont conjugué leurs talents pour réaliser 55 fresques murales. Selon les organisateurs de cet événement qui se déroule à Ath Vouali, chef-lieu de la municipalité d'Ath Mansour, une quarantaine d'artistes de rue ont été conviés à participer à cette manifestation culturelle. Leur objectif est tout d'abord faire connaître le street art au large public, découvrir de nouveaux talents, mais aussi faire émerger la paisible localité d'Ath Mansour plus connue pour ses carrières d'agrégats. De nouvelles techniques sont exploitées, comme la photographie et le dessin, pour des œuvres à taille humaine que ces artistes exposent en public. Pour réussir leur pari, les membres d’Agraw Ixulaf ont multiplié les sorties dans le village d’Ath Vouali et ses alentours pour inventorier les surfaces nues et plates qui pourront être décoré par les artistes. Aux moyens de quelques pinceaux et de bidons de peinture, les artistes de rue accaparent les murs du village et partagent leur art avec les citoyens. Jeudi et dans le cadre des festivités célébrant le nouvel an berbère, Yennayer 2969, certains artistes ont pris l’initiative d’organiser une exposition de 2969 photographies représentant des scènes de vie kabyle qui longeaient la place publique d’Ath Mensour. “Cette manifestation vise avant tout à faire connaître cet art au grand public (…) D’ailleurs, les encouragements reçus par les autorités locales, à l’instar du wali de Bouira, ainsi que le P/APW, nous ont vraiment fait chaud au cœur et nous poussent à aller de l’avant”, se félicitera l’un des organisateurs.


R. B.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER